12 septembre 2011

Ma mémoire est une pierre

Qu'elle soit brute ou burinée, Par la lumière apprivoisée, La pierre parle de soleil A qui ose y coller l'oreille.   Comme la nuit, elle est sans âge Et d'une apparente froideur. Mais au-delà de son image, Qui cherche bien trouve le coeur.                           Pierre Coran
Posté par philippedester à 19:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 septembre 2011

Rue Baraka de Carine-Laure Desguin

La famille "Chloé des Lys" est grande. Voici un(e) de ses membres qui ne passe pas inaperçu(e) : Carine-Laure. Suivez-moi dans la rue de la chance, vous en sortirez grandis.Rue Baraka, on découvre trois personnages auxquels on s'attache d'emblée :- Tarek est un être un peu désœuvré, à la recherche d'autre chose, du bonheur sans doute.- Le  peintre que Tarek va rencontrer est un être atypique qui peint la vie en couleur.- Clara, la femme du peintre, sortie des quartiers sordides de Paris est gaie, enjouée, bonne vivante.L'histoire... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 14:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
07 septembre 2011

Elle

Belle, comme un portefeuille oublié dans une salle d'attente je te volerais si je ne t'avais déjà   Si je ne t'avais déjà volée Si je ne t'avais pas déjà dérobée à cette nuit totale où tu brillerais sans le savoir et pour personne d'un éclat de neige immaculée que je ne connaissais pas encore avant toi   Et vraiment que puis-je y faire si tous ceux auxquels je te désigne comme une étoile et qui me disent en riant que je suis fou sont à mes yeux plus sombres que la terre où je t'ai rencontrée   Nous... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 14:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 septembre 2011

L'école

L'école était au bord du monde, L'école était au bord du temps. Au dedans, c'était plein de rondes, Au dehors, plein de pigeons blancs.   On y racontait des histoires Si merveilleuses qu'aujourd'hui, Dès que je commence à y croire, Je ne sais plus où j'en suis.   Des fleurs y grimpaient aux fenêtres Comme on n'en trouve nulle part, Et, dans la cour gonflée de hêtres, Il pleuvait de l'or en miroirs.   Sur les tableaux d'un noir profond, Voguaient de grandes majuscules Où, de l'aube au soir, nous... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 16:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 septembre 2011

Un match intéressant

Voici un article que j'ai trouvé sur plusieurs blogs ce weekend et qui m'a semblé intéressant. La première fois que je l'ai rencontré, c'était sur le blog de Paikanne, c'est donc elle que je désignerai comme marraine de l'opération. Priceminister : Les matchs de la rentrée littéraire La rentrée littéraire 2011 bat son plein en ce début de mois de septembre : 654 romans ont été annoncés par les éditeurs, et déjà la question se pose aux bibliovores : quelles œuvres choisir cette année ? Nous vous proposons de recevoir... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 13:09 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
02 septembre 2011

Remède mortel d'Harlan Coben

Voici un mail que j'ai reçu juste avant de partir en vacances : Bonjour Philippe,  Mon agence de communication travaille aux côtés de la maison d’édition d’Harlan Coben, Belfond Noir, pour médiatiser ses ouvrages sur les médias sociaux. Nous tissons ainsi des partenariats avec les blogueurs intéressés ou susceptibles de l’être par les ouvrages de l’auteur. A ce titre, et voyant que vous avez apprécié Faute de preuves, je vous propose de vous offrir son prochain thriller, Remède mortel (édite chez Belfond... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 17:20 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

01 septembre 2011

Aujourd'hui, c'est la rentrée!

Je voulais dans mon cartable Emporter mes châteaux de sable Mon cerf-volant, mes coquillages Et le portique de la plage.   Maman m'a dit : "Ce n'est pas permis. Et puis tout ça Ca n'rentre pas!"   Alors j'ai pris un beau stylo, Pour le goûter quelques gâteaux Et que des choses raisonnables Plus trois petits grains de sable.                                ... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 05:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
31 août 2011

On peut se dire au revoir plusieurs fois de David Servan-Schreiber

Voici le dernier livre que j'ai lu pendant mon voyage. "On peut se dire au revoir plusieurs fois" n'est pas un roman mais un livre-testament que nous laisse le célèbre médecin qui a contracté un cancer du cerveau en 1992. 19 ans qu'il se battait contre un cancer qui l'a finalement emporté en juillet dernier décevant, sans doute beaucoup, tous les gens qui croyaient en lui et en ses méthodes "anticancer". Il faut avoir vraiment foi en ses conseils pour continuer à les suivre maintenant. Le médecin craignait que son propre cas ne nuise... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 06:50 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
31 août 2011

Comptine

Maman, Je voudrais être argent. Mon fils, Tu auras bien froid. Maman, Je voudrais être de l'eau. Mon fils, Tu n'auras pas bien chaud. Maman, Brode-moi sur ton oreiller. Oui, mon fils, sans tarder.               Federico Garcia Lorca
Posté par philippedester à 06:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 août 2011

Le défi d'Elizabeth de Barbara Taylor Bradford

Voici le 3e et dernier tome de la saga consacrée à la famille Ravenscar. Je dois dire que si je n'avais pas fait un aussi long voyage en car, il aurait encore dormi longtemps dans ma bibliothèque. Mais voilà, j'avais tout le temps de lire quelques briques... Nous sommes en 1996. Elizabeth a 25 ans, elle hérite de l'empire familial bâti par son père. En tant que femme, la tâche n'est déjà pas aisée mais Elizabeth est, de plus, la plus jeune PDG  que la compagnie ait jamais connue. Elle ne sera donc pas accueillie avec... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]