D'un livre à l'autre

22 février 2017

Le mystère Henri Pick de David Foenkinos

Résultat de recherche d'images pour "le mystère henri pick"Me voilà réconcilié avec David Foenkinos ! Après "La délicatesse" que je n'ai pas aimé et qui a pourtant été un grand succès, je m'étais juré de ne plus lire Foenkinos. 

Le 30 juin, j'ai reçu d'un élève "Le mystère Henri Pick" que j'ai ajouté dans ma PAL en me disant qu'il y resterait longtemps. Et puis, comme il entrait dans le cadre de mon challenge et qu'il n'est pas trop long, j'ai décidé de le lire.

Contre toute attente, j'ai accroché à l'histoire qui m'a finalement bien plu. J'ai découvert "le mystère" qui du coup n'en était plus un bien avant la fin, ça c'est dommage, mais c'est comme ça.

Il existe dans une petite ville de Bretagne une bibliothèque particulière : elle a un coin réservé pour les livres que tous les éditeurs ont refusé. C'est là que Delphine, une jeune éditrice découvre un livre qui va défrayer la chronique. L'auteur est un certain Henri Pick, décédé, ex pizzaiolo n'ayant jamais lu un bouquin de sa vie.

Ce livre sera publié et aura un succès inattendu. Mais ce monsieur Pick est-il vraiment l'auteur de ce bouquin qui mêle une histoire d'amour aux derniers jours du poète russe Pouchkine?

Ce livre aura des conséquences inattendues sur pas mal de personnes : la veuve Pick, sa fille, l'éditrice et un de ses auteurs, la bibliothécaire, et un journaliste Jean-Michel Rouche qui compte bien prouver que monsieur Pick ne peut pas être l'auteur de ce roman.

Et si tout ça n'était qu'une machination? Une enquête littéraire, une comédie amusante et un hymne à la lecture et à l'écriture.

Dernier livre lu dans le cadre de mon challenge "Lire sous la contrainte" (article défini).

challenge Lire sous la contrainteLe mystère Henri Pick

 

Posté par philippedester à 06:47 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,


21 février 2017

Le mardi sur son 31

challenge mardi

Cette semaine, j'ai commencé un des livres que m'a offerts Mère Noël : "Et tu trouveras le trésor qui dort en toi" de Laurent Gounelle, un auteur dont je lis tous les livres. J'avais hâte de découvrir son dernier roman.

Alice, conseillère en communication, retrouve Jérémie, son ami d'enfance devenu prêtre. Il déprime car il n'a plus que 12 fidèles à ses messes...

A la page 31, on trouve notamment

"Elle leva son verre.

- Au péché de gourmandise que nous allons commettre ce midi !

Ils trinquèrent et elle but une gorgée. Mmmm...divin.

- Meilleur que du vin de messe, je présume?

Jérémie se contenta de sourire.

Posté par philippedester à 06:39 - Commentaires [3] - Permalien [#]

19 février 2017

Lire sous la contrainte 31è édition

challenge Lire sous la contrainte

Même si j'ai prolongé le délai de lecture de 3 semaines, je ne suis pas arrivé au bout des lectures que j'avais prévues pour cette session du challenge. Et vous? 

J'ai lu 7 romans dont le titre commençait par un déterminant article, mais j'aurais pu en lire beaucoup plus. Ma PAL en contient encore pas mal. 

Vous avez lu énormément de romans cette fois. Le thème était facile. 

Nous sommes 18 participants et c'est une centaine de livres qui ont été lus durant cette période ! 

Merci, merci à toutes les participantes. Sans vous, le challenge n'existerait évidemment pas ! 

Je salue ici les nouvelles participantes : Khanel, Anna, Lezen, et puis toutes les fidèles que je ne citerai pas. 

Comme d'habitude, vous trouverez les résultats de cette session sur le blog réservé à ce challenge en cliquant ici (phildes2.canalblog.com)

Je sais que vous attendez le prochain thème. Vous l'avez sans doute deviné. Pour la 32e session du challenge, la contrainte sera : 

challenge Lire sous la contrainte

 

Le titre des bouquins que vous lirez devra donc commencer par "un, une, des, du, au, aux". 

Reste à trouver la date pour le relevé des copies. Je pense qu'il y a de la matière, je vous (nous) laisse donc jusqu'au 16 avril (c'est le dimanche de Pâques si je ne me trompe). 

PS Merci de me laisser vos liens au fur et à mesure. Ça me prend un certain temps de tout rassembler si, en plus, je dois chercher les liens sur vos blogs, je n'en sors plus. Si j'en ai oublié, merci de le signaler. 

 

 

Posté par philippedester à 06:14 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

17 février 2017

Le marchand de sable va passer d'Andrew Pyper

Résultat de recherche d'images pour "le marchand de sable va passer"Pourquoi ai-je acheté ce livre? D'abord pour le titre qui m'a fait espérer un bon thriller, puis pour la couverture qui me plaisait bien et, ensuite, bien sûr, à cause de la 4e de couverture qui m'a attiré.

Malgré tout cela, je le dis d'emblée, je n'ai pas aimé ce roman, il ne m'a rien apporté. Ce fut donc une perte de temps que la lecture de roman "haletant", d'après Harlan Coben, qui vous fera passer "une nuit blanche" ! Moi, je n'y ai rien trouvé d'haletant ! 

Alors pourquoi l'ai-je lu jusqu'au bout?

Car, dès le début du bouquin, Sam, le petit garçon du héros, Patrick Rush, écrivain raté, est enlevé et je voulais savoir ce qu'il était advenu de lui.

Patrick a toujours voulu écrire un roman, mais il n'a jamais trouvé l'inspiration pour le faire. Il s'inscrit à un atelier d'écriture où il rencontre des "écrivants" pas très catholiques. Parmi eux, il y a Angela, la seule qui a écrit une histoire intéressante.  

4 ans plus tard, la croyant morte, Patrick lui pique son histoire et publie "Le marchand de sable va passer". 

Dans l'ancien cercle d'écriture, les gens meurent les uns après les autres et il semblerait que le coupable soit ce fameux marchand de sable sorti de l'imagination d'Angela...

Je ne m'attarderai pas plus longtemps sur ce roman que je juge sans intérêt et je m'empresse de l'oublier.

Livre lu dans le cadre de mon challenge "Lire sous la contrainte". 

challenge Lire sous la contrainteLe marchand de sable va passer

 

Posté par philippedester à 18:04 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

15 février 2017

Le secret du mari de Liane Moriarty

Résultat de recherche d'images pour Voilà un livre que tout le monde connait, je pense, et qui m'a fait passer par différents sentiments.

Tout d'abord de la curiosité pour le fameux secret. Quel est ce secret que John-Paul a écrit il y a bien des années dans une lettre adressée à sa femme et qu'elle ne pourra lire qu'après la mort de son mari? A-t-il commis un acte impardonnable? A-t-il caché des épisodes de son passé?

Et puis, Cecilia va-t-elle l'ouvrir cette fameuse lettre ou va-t-elle respecter la volonté de son mari? Plein de questions trottent dans sa tête. Ne vaut-il pas mieux savoir que d'imaginer des choses?

Le deuxième sentiment est l'ennui. Pendant plus de 200 pages, il ne se passe pas grand-chose. Des personnages apparaissent : John-Paul, Cecilia et leurs 3 enfants, Rachel dont la fille a été assassinée des années plus tôt, Tess, son petit garçon Liam, son mari Will et sa cousine Felicity : un trio un peu bizarre.

Ensuite c'est l'étonnement lorsque Cecilia découvre le contenu de la lettre. J'aurais dû m'en douter ! Comment n'y ai-je pas pensé?

Et à partir de là, tout se met en place et s'accélère. Les personnages avec lesquels j'ai eu un peu de mal à m'y retrouver se rencontrent.

Cecilia fait partie du comité de parents de l'école de ses enfants. Rachel y travaille à mi-temps. Et Tess qui vient de fuir la présence de son mari et de sa cousine vient inscrire le petit Liam à l'école. 

Et là, c'est le questionnement perpétuel ! Qu'aurais-je fait à la place de ces personnages? Qu'aurais-je fait à la place de Cecilia qui découvre une part du passé de son mari? Qu'aurais-je fait à la place de Rachel qui voit dans le prof de gym le meurtrier impuni de sa fille? Qu'aurais-je fait à la place de John-Paul après cet acte ancien et après la découverte de son méfait? 

J'ai finalement beaucoup aimé ce livre, même si le début (200 pages quand même !) a été un peu laborieux. L'histoire est bien imaginée, se tient bien, le suspense est présent jusqu'à la fin. Par contre, aucun des personnages ne m'a vraiment accroché. J'ai trouvé Tess bien audacieuse à certains moments alors qu'elle est censée avoir une phobie sociale. J'ai trouvé Cecilia très sympathique à certains moments et beaucoup moins à d'autres. Le personnage que j'ai préféré est sans doute le prof de gym qui est d'une grande largesse d'esprit...

Un bon bouquin ! 

Livre lu dans le cadre de mon challenge "Lire sous la contrainte" et dans celui de Bianca "Un pavé par mois"(500 pages)

challenge Lire sous la contrainteLe secret du mari

challenge-un-pave-par-mois Bianca

 

 

Posté par philippedester à 06:43 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,


14 février 2017

Le mardi sur son 31

Bonne saint-Valentin à tous les amoureux qui passent par ici ! 

challenge mardi

Aujourd'hui, pour la fête des amoureux, je n'ai pas choisi un livre d'amour, plutôt un thriller, pas trop réussi d'ailleurs. J'espère que la fin arrivera à me surprendre. "Le marchand de sable va passer" d'Andrew Pyper

Patrick Rush est veuf et vit avec son petit garçon de 4 ans. Quand il travaille, il le fait garder par Emma.  Journaliste de formation, il aimerait écrire un livre, mais n'a aucune inspiration. Il s'inscrit à des ateliers d'écriture, espérant en trouver là-bas.

A la page 31, on trouve notamment

"Je l'aide à enfiler son pyjama. J'ouvre le livre du moment, mais il me regarde longuement avant que j'aie le temps de commencer ma lecture. Il me pose la main sur le front.

- Alors, docteur? Vous croyez que je vais m'en tirer?

- Vous allez vous en sortir, déclare Sam."

Posté par philippedester à 06:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 février 2017

Secrets d'histoire 6 de Stéphane Bern

Résultat de recherche d'images pour Chaque année, je reçois le nouveau tome de "Secrets d'histoire" pour la nouvelle année. Je mets, à chaque fois, un an pour le lire. Je n'ai pas dérogé à la règle.

J'ai lu le tome 6 et reçu le tome 7 que le lirai dans l'année.

Les histoires de rois de France, de princes et princesses ne m'intéressent pas plus que ça. Je manque de connaissances en la matière pour pouvoir bien comprendre et apprécier ces textes.

Dans ce volume, par contre, j'ai été très intéressé par : 

- Hannibal : le plus grand stratège militaire de l'histoire?

- Charlemagne : un empereur très entouré.

- Rabelais : l'écrivain sans tabou

- Madame de Sévigné : épistolière et mère

- Pierre Ier de Russie (et pour cause, j'ai fait une croisière en Russie en 2013)

- Marie Curie

- Hirohito : un chef d'Etat ambigu

- De Gaulle : le dernier des géants

Allez, c'est parti pour le tome 7 ! Rendez-vous dans un an pour mon billet à son sujet ! 

Posté par philippedester à 07:25 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

08 février 2017

Le coma des mortels

Résultat de recherche d'imagesSi j'avais lu ce bouquin en cachant le nom de l'auteur, jamais je n'aurais deviné qu'il s'agissait du fameux Chattam, celui qui fait trembler ses lecteurs, qui provoque des cauchemars chez les plus sensibles, celui qui va loin dans l'horreur.

A-t-il voulu changer de genre? Sans doute ! Et pour moi, ce n'est pas très réussi. 

Pour être honnête, je dois quand même dire que si ce livre avait été écrit par quelqu'un d'autre, je l'aurais peut-être trouvé à mon goût, mais de sa part, je m'attendais à autre chose. 

De quoi s'agit-il? D'un homme, dépressif, qui renait à la vie, poursuivi par son psy qui le harcèle sans arrêt, et qui voit tout le monde mourir autour de lui. Une malédiction? C'est ce que pense Pierre, le héros de cette histoire dont le nouveau job est de ramasser la m----- des animaux dans un zoo. 

Un jour, il rencontre un vieux monsieur qui a le don de retrouver des objets perdus ainsi que leur propriétaire. Cet être singulier va quelque peu changer la vie de Pierre. 

Autour de lui meurent ses collègues et patrons, ainsi que les femmes avec qui il vit une histoire plus ou moins brève. Un brin d'érotisme est ajouté au récit comme une pincée de sel. 

Pour ceux qui ne connaissent pas Chattam ou qui ont peur de lui (petit clin d'oeil à une amie).

Livre lu dans le cadre de mon challenge "Lire sous la contrainte".

challenge Lire sous la contrainteLe coma des mortels.

 

Posté par philippedester à 06:39 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 février 2017

Le mardi sur son 31

challenge mardi

Cette semaine, je lis un roman qui a beaucoup circulé sur les blogs "Le secret du mari" de Liane Moriarty. Ce fameux secret est écrit dans une lettre que John-Paul a écrit à sa femme Cécilia lors de la naissance de leur première fille. Ce secret aurait dû en rester un car Cécilia n'était censée ouvrir l'enveloppe qu'après la mort de son mari. Seulement, la femme a découvert l'enveloppe par hasard... L'ouvrir ou ne pas l'ouvrir, this is the question ! 

A la page 31, on trouve notamment

"Qu'y avait-il dans cette lettre? Cécilia fut tentée de l'ouvrir. Sur-le-champ. Sans réfléchir. Avant même que sa conscience ne le lui interdise. Comme elle avalait parfois le dernier biscuit ou le dernier chocolat."

 

Posté par philippedester à 05:54 - Commentaires [5] - Permalien [#]

04 février 2017

Chanson douce de Leïla Slimani

Chanson douce de Leila SlimaniS'il y a un livre qu'on rencontre partout, c'est bien le prix Goncourt de cette année. On ne peut pas passer à côté de cette "Chanson douce". Et bien sûr, on a envie d'y goûter.

J'attends généralement la sortie des bouquins en poche avant de les acheter. Celui-ci m'a été prêté par une collègue qui n'a rien voulu en dire. Pas vraiment une surprise puisque je savais qu'il s'agissait d'une baby-sitter qui avait assassiné les enfants qu'elle gardait.

C'est d'ailleurs là toute l'intrigue qui est dévoilée dans le premier chapitre du livre. C'est une nouvelle mode d'écrire la fin au début du livre, non? En tout cas, moi, ça ne me plait pas spécialement. Louise a tué les enfants, on le sait sans savoir pourquoi. Et il faut dire qu'à la fin, je ne suis pas beaucoup plus avancé ! 

Oui, l'auteure dépeint la vie de la nounou qui en a vu de toutes les couleurs. Oui, on peut comprendre qu'elle ait besoin d'amour, d'une famille dans laquelle elle peut se sentir bien, mais de là à tuer les enfants. Pour moi, c'est largement exagéré ! Mais bon, je suis souvent d'un avis différent de l'ensemble des lecteurs, je m'en rends compte ! 

Je ne garderai pas un bon souvenir de ce bouquin qui ne m'a pas plu plus que ça, vous vous en rendez sans doute compte. 

En plus de la description de Louise, on trouve les parents très pris par leur carrière qui délèguent l'éducation de leurs enfants à la nounou, on a les enfants, leur caractère, leurs caprices,... Rien de très intéressant à mon sens. 

Bon, je vais arrêter là mes critiques sinon je risque de me prendre des tomates dans la figure. 

Vous avez aimé, adoré ce roman primé, je suis très content pour vous, tous les goûts sont dans la nature. Je me pose toujours la même question : "Comment choisit-on les livres qui recevront le Goncourt ou autres prix prestigieux?". 

Posté par philippedester à 21:05 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,