D'un livre à l'autre

11 décembre 2019

Oublie les femmes, Maurice de Florent Jaga

Oublie les femmes, Maurice par Jaga"Oublie les femmes, Maurice" est un recueil de nouvelles publié aux éditions Quadrature. 

Florent Jaga est un auteur français, mais comme il publie dans une maison d'éditions belge, vous trouverez ma chronique à propos de ce livre sur mon blog consacré à la Belgique, ici

Bonne journée à toutes et tous. 

Posté par philippedester à 07:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


09 décembre 2019

Voyez passer les orphelines de Pierre-Marie Prat

Aucune description de photo disponible.Après avoir lu et beaucoup aimé "Madeleine L" de Pierre-Marie Prat, j'ai accepté de lire le premier roman de l'auteur en SP. Un livre différent, mais tout aussi bien écrit et tout aussi prenant. 

Ania est enseignante, s'est séparée de son mari et traine un mal-être depuis des années. Ses origines la poursuivent. Des êtres chers ont été tués dans son enfance et crient vengeance. 

Ania va partir à la recherche du salopard qui a tué ses parents. 

Le hasard la met un jour sur sa route : 

CONFÉRENCE À 18 H

par le commandant Joseph LOPEZ,

auteur de « MA VÉRITÉ SUR LA GUERRE D’ALGÉRIE »

                             Ouvrage en vente sur place Entrée libre

L'assassin de ses parents n'est autre que le commandant Joseph Lopez qui, avec l'aide de l'armée française, a commis bien des forfaitures en Algérie.

C'est donc sur les traces d'un passé qui lui échappe que notre héroïne va se lancer tête baissée...

Face à cet homme qu'elle exècre, que pourra-t-elle faire? Même si tout son être crie "vengeance", ce ne sera pas facile de se libérer de tout ce passé qui la bouscule...

Sur fond de guerre d'Algérie (dont on lit peu de choses finalement), l'auteur nous parle d'une jeune femme qui souffre à cause de son passé.  Le lecteur ne peut éprouver que de l'empathie pour cette jeune enseignante et de la haine pour celui qui a commis tant de crimes qui sont restés impunis et qui n'éprouve aucun remords...quoique...

Un très bon premier roman que j'ai lu avec beaucoup de plaisir et qui m'en a appris beaucoup sur cette guerre dont je connaissais peu de choses. 

 

 

 

 

Posté par philippedester à 08:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

07 décembre 2019

5186 jours de Philippe Hennuy

Résultat de recherche d'images pour "5186 jours"Aujourd'hui, je vous présente le livre d'un auteur que j'ai rencontré lors d'un salon littéraire : Philippe Hennuy

Ce livre n'est pas un roman, mais un témoignage de ce qu'on appelle communément "un enfant du juge". Philippe a été retiré à ses parents à 6 ans et s'est retrouvé en institution. Il y est resté jusqu'à ses 21 ans. 

50 ans plus tard, il raconte ce qu'a été sa vie pendant ce temps passé dans les institutions, ses rencontres, ses joies, ses peines, ses voyages, les camps scouts, sa scolarité, ses amis,...

Pour lui, être retiré de la maison familiale a été une véritable chance. Jamais il n'aurait eu la vie qu'il a eue s'il était resté avec ses parents. Il retournait chez lui tous les weekends, mais en grandissant, il s'est rendu compte de la situation et a préféré rester dans son institution. 

Philippe était un bon élève et a réussi ses études avec facilité. Il a toutefois abandonné les cours avant la fin pour se lancer dans le monde du travail. 

La deuxième chance de sa vie a été sa rencontre avec une soeur qui lui a tout donné. Philippe a passé du temps avec elle. Il lui racontait tous ses petits soucis ou ses joies les plus profondes. Il lui sera éternellement reconnaissant pour tout ce qu'elle a fait pour lui.

Philippe raconte sa vie sans lyncher personne, loin de là. Il a beaucoup de gratitude pour tous ceux qui l'ont aidé à grandir et à devenir l'homme qu'il est devenu. 

Je ne vais pas vous raconter toute sa vie sinon vous n'aurez pas envie de lire son bouquin que je vous recommande vivement. Philippe véhicule, dans son témoignage, beaucoup de positivité qui fait du bien. 

Posté par philippedester à 21:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 décembre 2019

Les écrits parleront de Vincent Vallée

Résultat de recherche d'images pour "les écrits parleront"Pourquoi achète-t-on un livre et pas un autre lors d'un salon littéraire? Ou on connait l'auteur ou on se laisse guider par son instinct. Une couverture, une 4e de couverture retient votre attention. C'est ce qui est arrivé avec "Les écrits parleront". Déjà le titre m'a interpellé. 

Esther est une institutrice juive. 

1942 : elle doit fuir si elle veut survivre à l'antisémitisme galopant. Elle se retrouve à Paris, hébergée par un homme seul, déjà âgé, qui tient une ancienne librairie. Esther s'occupera particulièrement des livres d'occasion.

Petit à petit, l'amour naitra entre ce couple plutôt mal assorti. Mais Esther doit à nouveau fuir : elle a été dénoncée, et elle se retrouve à Auschwitz. De là, la fuite est-elle possible? 

Emile, le libraire, l'attendra pendant 19 ans en vain. Mais un jour, on sonne à sa porte. Non, ce n'est pas la jeune femme qui est de retour...

Un énième livre sur la guerre, me direz-vous. Peut-être, mais chaque livre est différent et chacun écrit selon sa sensibilité. Vincent Vallée nous parle du nazisme, de l'antisémitisme, de la vie dans les camps, de la mort, de l'amour aussi, à sa façon à lui, sans verser dans le voyeurisme ou le misérabilisme et sans faire pleurer dans les chaumières. 

Un livre intéressant, bien écrit, sans détails inutiles, à mettre entre toutes les mains. 

Posté par philippedester à 08:20 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 décembre 2019

Avec tes yeux de Sire Cédric

Résultat de recherche d'images pour "pour tes yeux cédric sire"Je découvre Sire Cédric avec ce livre. Et c'est une immense bonne surprise. J'ai adoré ! Ce livre est parfait. Rien de trop, rien de trop peu ! 

C'est un pavé et, souvent dans les pavés, je passe tout ce que je juge inutile (descriptions trop longues,...). Ici, je n'ai pas passé un mot !

"Avec tes yeux" est un véritable page-turner; très difficile de le laisser pour vaquer aux occupations obligatoires. 

Thomas fait d'horribles cauchemars. Se coucher devient difficile, mais a-t-il le choix? 

Il va consulter un psy qui lui fait une séance d'hypnose. Là, tout part en vrille, et Thomas voit un monstre cornu qui lui fait penser au diable. En fait, le jeune homme est relié à un tueur et, très vite, il va voir à travers les yeux du serial killer. 

Ce type tue pour le plaisir. Ses victimes meurent dans d'atroces souffrances. Quant à lui, il part avec un trophée : les yeux de sa victime ! 

Une gendarme, mise sur la sellette, va s'occuper de cette affaire. Après avoir inculpé Thomas, elle va finir par le croire...

Mais le cauchemar commence...

Un super thriller, avec quelques passages glauques, qui plaira à tous les amateurs du genre ! 

coeur

 

Posté par philippedester à 07:40 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,


30 novembre 2019

Théâtre

Je vous ai présenté le très bon roman "Le champ de bataille" de Jérôme Colin. Quand j'ai vu qu'on avait réalisé une pièce de théâtre à partir de ce bouquin, je n'ai pas hésité, moi qui ne vais jamais au théâtre, j'ai réservé des places. 

J'ai maintenant assisté à la pièce qui a eu lieu à La Louvière hier soir et je me suis régalé. La pièce est l'exacte réplique du livre, avec des petits raccourcis. 

Souvent, quand je regarde un film tiré d'un livre que j'ai lu, je suis très déçu. Il n'en est rien aujourd'hui.

Le décor : un wc ! Oui, pour avez bien lu ! Pour tout décor, un wc trône au beau milieu de la scène et l'acteur (dont je n'ai pas retenu le nom malheureusement, Thierry Hellin, merci Mousse) s'y assied et y reste jusqu'à la fin du spectacle ou presque. 

L'acteur joue les différents rôles à lui tout seul : le père qui ne comprend plus rien à sa famille, la mère beaucoup plus relax, l'ado en pleine crise, la petite soeur encore toute gentille et sans histoire (mais jusqu'à quand), la psy que doit consulter le père pour tenir debout et le directeur d'école qui veut à tout prix renvoyer le gamin de son établissement. 

Une belle performance pour ce monsieur qui doit avoir une mémoire phénoménale ! 

Une pièce de théâtre que je conseille à tous ceux qui ont des ados à la maison, tous ceux qui ont eu des ados à la maison et tous ceux qui ont été ados, donc je la conseille à tout le monde. 

Si elle passe dans votre région, n'hésitez pas : foncez !

 

 

Posté par philippedester à 12:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 novembre 2019

Le champ de bataille de Jérôme Colin

Résultat de recherche d'images pour "le champ de bataille jérôme colin"Voilà un livre qui attendait mon bon vouloir depuis un bout de temps dans ma bibliothèque. Un livre que j'ai reçu (merci à ma généreuse donatrice !) et qui ne me tentait pas trop...

Pourquoi l'avoir sorti maintenant de son rayonnage? Par curiosité. J'ai vu qu'un spectacle a été créé à partir de ce récit et ça m'a intrigué. C'était le moment de le lire. 

Et ça a été un coup de coeur. J'ai tout aimé dans ce roman : l'écriture, l'histoire somme toute assez banale, le père un peu désespéré parce que la famille est devenue un champ de bataille...

Eh oui ! ici pas question de guerre (bien que les attentats du Bataclan ou de Bruxelles soient présents) mais une bataille de tous les jours au milieu d'une famille où grandissent des enfants, une famille comme il en existe des milliers, une famille où chaque jour est perturbé par les propos d'un adolescent, les notes à signer dans le journal de classe, mais aussi l'éloignement du couple. 

Depuis quand leurs pas se sont-ils séparés? Une question que peuvent se poser pas mal de couples, je pense, des couples qui restent ensemble plus par habitude que par amour !

Ce livre sent le vécu (je ne sais pas s'il est autobiographique, du moins en partie). L'histoire racontée ici pourrait être réelle, en tout cas. 

J'ai aimé prendre la place du père, complètement perdu au milieu de cette famille sans histoire qui va à vau-l'eau, même si je n'ai pas connu (quelle chance !) tous ces tourments. J'ai eu la chance d'avoir un fils, pas toujours facile, mais qui travaillait très bien à l'école, ce qui supprime d'office énormément de conflits familiaux. L'école est souvent la base de tensions familiales...

J'ai aimé cet ado, pas facile du tout, un peu perdu sans doute dans cet âge qui passe de l'insouciance de l'enfance aux tourments du jeune adulte. 

Avec ce livre, je participe à mon nouveau challenge "Je lis belge". 

Je lis belge

Un gros coup de coeur pour moi que je vous recommande. 

coeur

 

Il ne me reste plus qu'à assister à ce spectacle tiré de ce bouquin en espérant que je ne serai pas déçu...

Posté par philippedester à 06:46 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 novembre 2019

Nouveau blog, nouveau challenge

"Lire sous la contrainte" a vécu et est mort de sa plus belle mort. 7 ans après le début de cette aventure qui nous a fait connaitre tant de livres et d'auteurs, il est temps de se renouveler et de passer à autre chose. 

Je remarque sur les blogs ou sur Insta que nous lisons énormément de livres étrangers (américains, anglais, nordiques, japonais,...) alors qu'il y a tant de talents chez nous dont certains restent ignorés. 

Je laisse le soin aux blogueurs français de présenter leurs auteurs fétiches...

La Belgique n'est pas en reste en matière de littérature et je voudrais donc vous présenter des auteurs, des maisons d'éditions, des chanteurs belges...

Aussi, j'ai imaginé un nouveau challenge : "Je lis belge". Pas de contraintes particulières, pas de date butoir (le challenge continuera sans interruption (sauf peut-être pour le retour de "La trilogie de l'été).

Il vous suffira donc de lire du belge et de me le signaler. 

Pourquoi un nouveau blog?

Tout simplement parce que j'en ai marre des pannes perpétuelles de Canalblog ! 

Alors que le challenge vise uniquement les auteurs belges, mon blog sera plus généraliste et permettra de mieux connaitre le "plat pays" de Jacques Brel avec, notamment, des lieux à visiter. 

Nouveau challenge, nouveau logo? 

Bien sûr, le voici : 

Je lis belge

 

J'espère que vous serez nombreux à me suivre et que les fidèles participantes du challenge précédent seront présentes ici aussi. 

Il ne me reste plus qu'à vous donner le lien de ce nouveau blog : "Cdubelge". Ce challenge a déjà existé, je pense. Il doit aussi y en avoir un nommé "Le mois belge", mais mon blog sera quelque peu différent...

Posté par philippedester à 21:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 novembre 2019

Comme un vieux télégramme de Nicole Nisol

Résultat de recherche d'images pour "comme un vieux télégramme"Après avoir lu et beaucoup aimé "Mon anagramme" de Nicole Nisol, auteure talentueuse que j'ai rencontrée par hasard (mais le hasard existe-t-il?), je viens de lire son dernier roman "Comme un vieux télégramme", un livre court (trop court sans doute tant on a envie de continuer à glisser sur les mots de l'auteure, ses mots si poétiques qu'ils vous font rêver !)

J'ai vraiment aimé retrouver la plume de l'auteure. Le style est ce que je remarque toujours en premier en lisant un bouquin. Normal : dès les premiers mots, on adhère au style ou pas, bien avant que l'histoire se mette en route. 

Tom et Laura ont vécu un amour de jeunesse et puis se sont perdus de vue. Tom n'a jamais oublié Laura, mais qu'en est-il de la jeune fille qui envoie un SMS, tel un télégramme à son ancien amour : "Je me marie dimanche, viens."

Tom n'a pas vraiment envie d'assister au mariage de Laura avec un autre que lui. Mais quelques SMS plus tard, Tom se rend au rendez-vous fixé par Laura : une petite chapelle provençale...

L'auteure nous donne le point de vue des deux protagonistes en leur faisant raconter leur histoire chacun à tour de rôle. 

Un roman d'amour sur fond provençal qui ne pourra que vous enchanter.

Merci Nicole de nous faire vivre ces moments de plaisir.

 

Posté par philippedester à 07:28 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 novembre 2019

Madeleine L de Pierre-Marie Prat

Résultat de recherche d'images pour "Madeleine L + Pierre-Marie Prat"Tout d'abord, je remercie les éditions Complicités et Pierre-Marie Prat pour ce service de presse. 

L'auteur est biographe et c'est une biographie fictive (?) qu'il propose à ses lecteurs, celle de Madeleine, une vieille dame qui a vécu une vie tellement riche, peuplée d'embuches et jalonnées de malheurs qu'elle mérite amplement un livre. 

Madeleine s'adresse à Victor Egault, un journaliste localier pour écrire sa propre vie. Elle ne destine pas ce livre à l'édition. Se raconter est plutôt une thérapie qu'autre chose car la vieille dame a été coupable de certaines choses qui auraient mérité la prison. Quoique... Le lecteur comprend ses gestes et peut les lui pardonner aisément. 

Violée par son père, Madeleine quitte la maison familiale pour se rendre à Paris. Là, il faudra bien qu'elle gagne sa vie et, dans ce Paris d'après-guerre, elle devient strip-teaseuse. Elle va être plongée dans le marché du sexe et rencontrer des truands. 

Malgré ses origines, Madeleine n'aura de cesse de s'en sortir la tête haute quels que soient les moyens utilisés pour y parvenir. 

Une histoire qui m'a beaucoup plu. J'ai éprouvé beaucoup d'empathie pour Madeleine (plus que son biographe sans doute) et j'ai compris chacun de ses gestes. 

En plus, une très belle écriture avec un vocabulaire étendu fait de ce livre inconnu un témoignage qui mérite un beau succès. Un dénouement inattendu...

Je le conseille à tout le monde. Il ne peut que plaire à ses lecteurs puisqu'il est sans défaut et qu'en plus l'auteur nous livre sa réflexion sur le monde de l'édition et sur son métier de biographe. 

smiley 1

 

Posté par philippedester à 08:20 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,