mer

J'ai lu le premier MacDonald en 1997. J'en suis maintenant au quatorzième de cette auteure. Je dois dire qu'elle ne m'a jamais déçu même si je n'ai pas apprécié tous ses romans de la même façon. Celui-ci n'est certainement pas le meilleur même si le suspense est présent et l'envie de poursuivre le récit est forte.

La première moitié du roman est lente; les choses se mettent en place par la suite.

Shelby a élevé sa fille Chloé seule. Celle-ci vit avec son deuxième mari,Rob et son petit garçon, Jeremy. Elle semble mener une vie insouciante, sans problèmes et être une excellente épouse et mère. 

Shelby offre une croisière au couple. Elle gardera son petit-fils pendant ce temps. Chloé se rend compte que ce voyage leur fera du bien à tous les deux mais a beaucoup de peine à quitter son fils et à le confier à quelqu'un d'autre, même à sa propre mère.

Seulement Chloé ne reviendra pas de ce voyage. Elle sera portée disparue et, bientôt, il n'y aura plus aucun doute possible : Chloé s'est noyée. Elle avait trop bu et a dû tomber du balcon directement dans la mer.

Rob affirme que sa femme était alcoolique. Shelby ne veut pas y croire et soupçonne son gendre d'être responsable de la mort de sa femme. 

Elle n'aura plus qu'une idée en tête : faire la lumière sur tout ça, trouver le coupable si coupable il y a. La police ayant bouclé l'enquête et conclu à un accident, Shelby continuera, seule, pour sa fille, pour son petit-fils et pour elle-même. 

Plusieurs personnages apparaissent. Le lecteur se demande sans cesse lequel peut être le coupable et pourquoi. Une enquête qui aboutira avec l'arrestation du coupable, celui qu'on n'attendait pas, évidemment! 

Rien d'exceptionnel dans ce roman mais une enquête qu'on mène avec l'héroïne, voulant à tout prix connaitre le coupable.