Pour le pavé du mois et pour le nouvel auteur du mois, j'ai choisi Karin Slaughter avec comme titre "A froid". Je ne crois pas que je poursuivrai la découverte de cette auteure. Je ne sais même pas si j'arriverai au bout de ce roman.

Je trouve cette lecture très longue. L'enquête piétine; j'ai l'impression de piétiner aussi et de perdre mon temps. Bien sûr, j'ai envie de connaitre le meurtrier si meurtrier il y a puisque deux personnes se sont, apparemment, suicidées. Une troisième a quand même reçu des coups de couteau mais les affaires ne sont peut-être pas liées. 

De longues conversations, des chapitres qui n'en finissent pas et qu'il faut abandonner en cours de route (ben oui, je ne peux pas lire toute la journée!), des détails que je juge sans importance, ...  Bon, vous l'avez compris, pour l'instant, c'est très bof!

A la page 31, on trouve notamment :

"Matt opina sèchement, et Sara se demanda comment il allait arriver à prendre des photos de la victime sans la regarder. Chuck, en revanche, n'arrivait plus à s'en détourner. Il n'avait probablement jamais vu de cadavre. Sachant quel genre d'individu c'était, elle ne fut pas surprise par sa réaction. A voir la palette d'émotions que trahissait sa physionomie, on aurait dit qu'il regardait un film."