Mon challenge "Littérature jeunesse" est terminé mais ce n'est pas une raison pour ne pas continuer à lire les auteurs jeunesse qui me réjouissent parfois surtout si je rencontre des gens comme Yaël Hassan qui ne m'a jamais déçu ... jusqu'à présent. Car là, non, je n'ai pas apprécié l'histoire d'Alex, descendant d'Alexandre le Bienheureux. Me voilà déçu pour la première fois en lisant du Hassan! Alex

Heureusement que le livre est court sinon je l'aurais abandonné en route tant j'avais l'impression de perdre mon temps.

Les sujets de prédilection de l'auteure sont les relations entre générations et entre personnes de nationalité et de religion différentes. Rien de tout ça ici. Je n'ai même pas reconnu la plume de mon auteure jeunesse favorite.

Alex  Barnie Chesterfield a reçu une très bonne éducation mais il comble sa mère de désespoir. Plutôt rêveur, il passe son temps avec Winston C, son fidèle setter irlandais, à jeter des bouteilles à la mer. Dans ces bouteilles, un message : "Vous m'êtes destinée" mais pas de nom ni d'adresse! 

Sa mère trouve qu'il est temps qu'il quitte la maison, aussi, l'envoie-t-elle à Londres où il commencera à travailler et où il rencontrera une fille qui disparaitra après la nuit qu'ils passent ensemble.

De retour chez lui, il entrevoit une jeune fille en bleu qui disparait dès qu'il approche...

J'ai trouvé les personnages stéréotypés, sans consistance, l'histoire peu crédible, inintéressante. 

Cela ne m'empêchera pas de lire d'autres livres de l'auteure dès que j'en aurai l'occasion. La preuve ici qu'on ne peut pas faire mouche à chaque fois.