Alex

Voici le 2è tome de la trilogie Verhoeven, la suite de "Travail soigné". 

L'histoire se passe 4 ans plus tard, 4 ans après la tragédie de "Travail soigné", 4 années après lesquelles le commandant Camille Verhoeven reprend du service après être passé par la case dépression. 

Verhoeven reprend du service malgré lui car il n'en voulait pas de cette enquête, il ne veut plus travailler sur des disparitions, des affaires simples, avec de vrais morts, oui mais les disparitions lui rappellent trop sa propre histoire.

Alex, jeune femme assez attirante, se fait suivre et est enlevée dans la rue. Son ravisseur la passe à tabac et l'enferme nue dans une cage suspendue au plafond d'un entrepôt humide et glacé. L'endroit grouille de rats.

Je déteste les rats et les thrillers dans lesquels ces rongeurs sont des héros me dérangent, me laissent un sentiment de malaise. 

Verhoeven mène donc l'enquête et, petit à petit, il arrive à retrouver l'endroit où la jeune femme est enfermée mais, quand il arrive, il n'y a personne. Elle a réussi à fuir! 

Pourquoi se cache-t-elle? Pourquoi n'est-elle pas allée directement à la police? A-t-elle quelque chose à se reprocher. C'est le sujet de la deuxième partie où on apprend qu'Alex est une tueuse et que son ravisseur a voulu se venger. Mais la jeune femme n'est pas au bout de sa mission et, à peine remise de sa captivité, elle se remet à tuer. Quand la dernière victime meurt, Alex prépare sa fuite. Fin de la deuxième partie.

Dans la troisième partie, Verhoeven s'interroge : Pourquoi Alex a-t-elle tué tous ces gens? Quelle est la raison qui la mène? Ses morts ont-ils un lien entre eux? 

Le frère d'Alex fait son apparition et le commandant se rend compte de suite qu'il n'est pas tout blanc dans l'affaire...

Voilà, je ne vous en dirai pas plus. Je pense en avoir assez raconté sans dévoiler toute l'affaire.

Je dirais que ce livre est moins violent que le premier mais qu'il m'a moins  plu. La première partie m'a fait penser à Karine Giebel et "Les morsures de l'ombre" car le geôlier vient voir régulièrement sa victime qui ne sait pas pourquoi elle se retrouve dans cette situation. Comme dans ce thriller, j'ai trouvé ça long et répétitif. La deuxième partie (les meurtres) est également répétitive. J'ai été beaucoup plus intéressé par la troisième partie du récit. 

J'ajouterais que c'est bien d'avoir lu le premier (même s'ils peuvent être lus séparément), cela aide à la compréhension de l'histoire et à mieux cerner le personnage de Verhoeven. 

Dans ce tome également, la vie de Verhoeven est relatée entre les éléments de l'enquête.

Et c'est parti pour "Sacrifices". 

trilogie de l'été

Challenge "La trilogie de l'été" 1.2