Résultat de recherche d'images pour "tout l'amour de nos pères + pocket"J'aime l'écriture sensible de Christian Signol, auteur attaché au terroir, à la vie de nos aïeux,  dont j'ai déjà lu une vingtaine de romans. "Tout l'amour de nos pères" a attendu 2 ans avant que je me décide à l'ouvrir. Ce fut une belle découverte, une histoire qui m'a tenu en haleine pendant quelques jours et que j'ai beaucoup appréciée. 

Tout commence avec la découverte d'un petit garçon abandonné. 

Nous sommes en 1773. Hortense et Charles Marsac n'ont pas d'enfants quand il découvre, au bord de la route, un bébé qu'ils adopteront et prénommeront Pierre. C'est le début d'une saga familiale qui se déroulera sur deux siècles. 

Pierre deviendra soldat de Napoléon (la partie que j'ai le moins aimée par manque de connaissances sur le sujet) avant d'acheter un château qui restera le domaine familial : le Grand Castel où se éclateront les joies comme les peines, les catastrophes, le plus souvent dues aux guerres qui secouent la France. 

Que d'hommes ont péri pour leur pays ! Que de familles ont été endeuillées, ont perdu un être cher, le plus souvent l'ainé de la famille ! 

C'est quatre générations que Signol nous dépeint dans son roman, des gens rudes, forts, travailleurs, courageux, mais souvent éprouvés par le malheur. 

Le livre se divise en quatre parties. Dans chacune d'elle, un autre narrateur prend la parole. L'ensemble forme un journal intime familial qui s'étire sur 200 ans. 

Une très belle lecture que je recommande à tous les amateurs du genre. 

LIvre lu dans le cadre de mon challenge "LIre sous la contrainte". 

challenge Lire sous la contrainte