Attention-fragiles

Dans chaque roman de Marie-Sabine Roger perce sa sensibilité. Ce n'est pas différent dans celui-ci. 

"Attention fragiles" (adjectif au pluriel), c'est l'histoire de plusieurs êtres blessés par la vie. 

Il y a d'abord Nelson. Il a 20 ans, les cheveux bleus et est aveugle. Sa mère le surprotège et ce n'est pas facile à supporter pour un jeune homme de cet âge. Nelson se balade avec son chien qui remplace ses yeux. Pour aller au lycée, chaque jour, ils empruntent une passerelle qui passe au-dessus d'une voie ferrée...

Sous cette passerelle vivent Nono qui a cinq ans et sa mère qui a fui la violence conjugale sans avoir un endroit où aller. Ils habitent donc, tous les deux, dans une caisse qui a contenu un congélateur. Nono a un ami : Baluchon, un panda en peluche qui lui tient la conversation. 

Un jour, Nelson et Nono qui a désobéi à sa mère se rencontrent sur la passerelle...

L'hiver est là, le froid sévit, Nono tombe malade. Il faudra bien que sa mère demande de l'aide. Elle a tellement peur qu'on lui enlève son fils, qu'on le place en foyer, qu'il soit mal soigné. Mais a-t-elle le choix? 

Une belle histoire d'amour, d'amitié, de tendresse, à découvrir dès 12 ans. Une description de "la rue", de ce qui peut amener à y vivre, mais aussi des gens prêts à aider ceux qui n'osent rien demander.

Un roman plein d'humanité à mettre entre toutes les mains.

Avec ce roman, je participe au challenge de Muti : "Littérature jeunesse". 

challenge jeunesse