Le Premier Sang - Livre de Sire CédricVoici la deuxième aventure d'Eva Svärta et d'Alexandre Vauvert et, une fois encore, il faut bien s'accrocher ! 

Cette fois, les deux protagonistes enquêtent chacun de leur côté pendant les 3/4 du roman avant de se retrouver pour des aventures aussi horribles que surnaturelles. J'ai beaucoup de mal avec ça ! 

Des gens criblés de balles qui continuent à parler, à marcher, qui arrivent à s'enfuir grâce à la magie ou plutôt à la sorcellerie (le pouvoir des dieux), bon, ça me gave assez vite ! 

Tout commence par une planque dans une cité. Eva et son collègue Erwan veulent faire tomber Ismaël Constantin, mais alors qu'ils surveillent l'immeuble dans lequel il habite, le feu ravage l'appartement et le caïd de la drogue meurt brûlé vif. 

Il s'avère qu'il a été torturé avant qu'on ne lui arrache le coeur et qu'on le remplace par du gros sel. 

Eva met à nouveau les pieds dans un monde dont elle ne pourra pas sortir indemne. 

De son côté, Alexandre enquête sur une disparition. 

Les deux enquêtes finiront par se rejoindre pour le meilleur comme pour le pire. 

Si des loups avaient attaqués les deux policiers dans le premier tome de cette trilogie, cette fois ce sont des chevaux fous ressuscités d'entre les morts et des corbeaux qui parlent qui se sont  attaqués aux deux flics qui s'en sortiront, bien sûr, avec quelques égratignures. 

Dans ce livre, le lecteur en apprend plus sur les traumatismes subis par l'immortelle Eva Svärta et les horreurs qu'elle a vécues pendant son enfance... Une sacrée bonne femme ! 

Bon, j'ai aimé ce bouquin, je ne peux  pas dire le contraire. Cédric Sire sait scotché ses lecteurs sur leur chaise et j'ai lu ce pavé avec fièvre (de sang et de fièvre?), mais je pense que je commence à en avoir assez du sang répandu à tout va et des histoires rocambolesques car surnaturelles. 

J'ai besoin d'une pause avant d'entamer le troisième récit de la série. 

trilogie de l'été