De fièvre et de sang: Amazon.fr: SIRE, Cédric: LivresWaouh ! Je viens de terminer ce roman que je nommerai "thriller ésotérique" et je suis encore sous le choc ! Moi qui n'aime pas les thrillers trop sanglants, je suis gâté. Du sang, j'en ai eu jusqu'à plus soif ! 

"De fièvre et de sang" est un page-turner, sans aucun doute, un pavé qui se lit rapidement tant les événements s'enchaine. Je me suis surpris à dire à plusieurs reprises :"Ce n'est pas encore fini? ". 

Ai-je aimé ou pas? C'est assez difficile à dire. Manifestement oui puisque j'ai dévoré ce bouquin et que je suis allé jusqu'au bout. Je ne suis pourtant pas du tout fan de l'anticipation et tout ce côté fantastique ne me plait pas énormément. 

Cédric Sire s'est basé sur des faits supposés réels qui se sont passés quelques siècles auparavant : une comtesse hongroise surnommée "la dame sanglante" est une des plus célèbres meurtrières de l'histoire. Une légende raconte qu'elle se baignait dans le sang de ses victimes afin de garder la jeunesse éternelle. 

Cédric Sire emploie également des loups féroces qui accueillent l'âme des défunts pour ajouter du piment à l'histoire. Je déteste les loups (moins que les rats mais quand même) dans les thrillers ! 

Et puis, comme si tout ça ne suffisait pas, des miroirs sont utilisés par les âmes pour passer de leur monde au nôtre. 

Frayeur garantie ! 

Dans ce roman, le lecteur fait la connaissance avec Eva Svärta, policière albinos, qui cache un secret bien enfoui et Alexandre Vauvert, un flic rebelle qui ne recule devant rien. 

Une très belle écriture, un rythme effréné, un suspense intenable, font de ce roman un très bon thriller même si le côté fantastique peut gêner les gens comme moi, trop terre à terre. 

A ne pas lire avant de vous endormir. Les cauchemars guettent ! 

Je crois que c'est la première fois qu'une lecture vient perturber mon sommeil ! 

Livre lu dans le cadre de mon challenge "Trilogies et séries de l'été". 

trilogie de l'été

Et par conséquent, je vais lire le 2e épisode des aventures d'Eva et d'Alexandre, mais je m'accorde un peu de répit avec une lecture plus légère !