Yaël Hassan est vraiment mon auteur jeunesse préféré. Les thèmes qu'elle exploite sont souvent les mêmes : les Juifs, la guerre, les relations entre des vieilles personnes et des enfants...

ombre

Dans "L'ombre", c'est à nouveau de la persécution des Juifs dont il est question mais la manière d'amener le sujet est originale. Je suis sûre que les enfants accrochent à ce récit par son côté un peu fantastique.

Tom a quinze ans et emménage dans un nouvel appartement. Un matin, en se rendant à l'école, une ombre le suit. Le lendemain, elle est à nouveau là et Tom panique. 

Un jour, son père ramène de la cave une boite dans laquelle se trouve une photo, une toupie et un papier signé par la police en 1942. Dès lors, Tom veut savoir. A qui appartenaient ces objets? Pourquoi un poste de radio a-t-il été déposé à la police? Il apprend que les Juifs n'avaient pas le droit de posséder un poste pas plus que d'entrer dans un parc, ...

Tom mène l'enquête. Il va d'abord voir le fils de l'ancien propriétaire de l'appart qui lui cache quelque chose. Ensuite il se rend chez une vieille voisine qui, souffrant de la maladie d'Alzheimer, ne peut pas lui apprendre grand-chose. Il se rend ensuite chez le cordonnier dont le père était l'ami de la famille juive qui a habité, 60 ans plus tôt, dans son appartement...

Il lui faudra un certain temps avant d'assembler les pièces du puzzle et de comprendre le lien avec l'ombre qui le suit. 

Comme (presque) toujours avec les romans de Yaël Hassan, je fais de ce livre un coup de coeur pour la manière dont le sujet est traité. 

coeur

Nouvelle participation au challenge "jeunesse" de Muti.

challenge jeunesse