Voilà une auteure que je commence à voir partout sur Instagram et que j'ai eu envie de découvrir. 

"La délicatesse du homard" est son premier bouquin et je dois dire que c'est une réussite. J'ai beaucoup aimé ce roman dont je ne savais rien. 

Ce roman a d'abord été publié en auto-édition avant d'avoir intéressé les éditions Michel Lafon. 

Le thème de ce livre est la disparition volontaire. C'est un droit, parait-il, pour tout adulte qui en a envie. 

Elsa - ou du moins c'est le prénom qu'elle donne à ceux qu'elle rencontre - atterrit un beau jour, non loin d'un centre équestre dirigé par François, un être blessé par la vie. 

Blessée par la vie, Elsa l'est fortement et, dans un premier temps, ne livre rien de ses secrets. Elle cohabite avec François qui tente, petit à petit, de l'apprivoiser. 

Ces deux êtres meurtris par la vie étaient faits pour se rencontrer. Naîtra une tendre complicité qui se transformera, petit à petit, en amour (comme dans tous les contes de fées). 

J'ai beaucoup aimé les deux personnages d'abord et le fait que l'auteure distille les secrets de l'un et l'autre au compte-gouttes. 

Une belle surprise pour moi. Une auteure que je lirai encore. 

smiley 1