Résultat de recherche d'images pour "venise n'est pas en italie"Voilà un livre que je n'aurais sans doute jamais lu s'il ne m'avait été offert (merci Mousse). Je ne connais ni l'auteur ni le titre (qui est d'ailleurs celui d'une chanson de Reggiani, paroles Claude Lemesle). 

Je n'ai pas accroché tout de suite à cette histoire que je jugeais plutôt banale. Puis je me suis attaché aux personnages et plus particulièrement au héros, Emile, quinze ans, qui vit avec son père et sa mère dans une caravane en attendant que leur maison soit construite (le permis de bâtir pourrait bien leur être refusé...). 

Emile écrit dans un carnet tout ce qui fait sa vie : ses parents qu'ils jugent un peu excentriques, différents des autres, son frère, militaire, qui a déjà eu des ennuis avec la police (et qui intervient dans le 3e tiers du récit) et surtout sa copine, Pauline, qu'il juge trop bien pour lui. 

Un jour, celle-ci l'invite à Venise où elle va jouer dans un orchestre. L'idée réjouit l'adolescent ... sauf que ... ses parents ont décidé de l'accompagner et de faire le trajet avec leur caravane...

C'est une histoire simple, plaisante, d'un premier amour et d'un voyage initiatique. L'histoire d'une famille avec ses joies et ses peines, ses travers et son amour qui déborde par moments, sa solidarité dans l'adversité, sa honte parfois aussi...

Un très beau livre que je recommande à ceux qui ont envie de se détendre sans se casser la tête. Un cahier intime dans lequel on plonge avec délectation. 

Livre lu dans le cadre de mon challenge "Lire sous la contrainte". 

challenge Lire sous la contrainte

smiley 1