au fil

Dans la première partie de son livre, Véronique fait des constatations mais ne nous donne pas beaucoup de solutions aux problèmes qu'elle évoque.

Dans la deuxième partie, elle évoque ses rencontres, des rencontres importantes qui lui ont changé la vie parfois. 

Je vais essayer de résumer cette partie le plus brièvement possible.

2ème partie : Se donner les moyens d'aller bien. 

1. Avant tout : sauver la terre et tous les êtres vivants

C'est un impératif. Les réserves s'épuisent, les rayons ultraviolets nous brûlent. La médecine ne pourra pas tout régler ! 

Il faut d'abord  avoir conscience de l'interdépendance de toutes choses et respecter toute forme de vie : animale ou végétale.

L'auteur cite alors le film "Avatar" pour la philosophie de ses habitants, l'arbre des mémoires ancestrales et le lien entre tous les êtres vivants. 

L'auteure nous parle ensuite du réchauffement climatique et cite Hubert Reeves, cet astrophysicien, communicateur scientifique et écologiste franco-canadien.

" Protéger la biodiversité, c'est veiller au bon fonctionnement des processus naturels qui perpétuent la vie".

"Là où croît le péril...croît aussi ce qui sauve". Une parole d'espoir ! 

Quand nous cesserons d'être dans la course à la productivité à tout prix, le monde changera. Le sens de la vie reviendra peut-être. 

Benki Piyako se bat pour défendre la forêt amazonienne, Chanee, en Indonésie, sauve les gibbons, Francis Lalanne dialogue avec les arbres,...

2. Etre bien "nourris" pour bien se nourrir.

Les OGM mettent à plat le système immunitaire et favorisent l'explosion des cancers ! Les pesticides  déclenchent des cancers et des leucémies à tout-va.

Véronique cite alors Pierre Rahbi, agriculteur biologiste, essayiste, philosophe, conférencier, expert international pour la lutte contre la désertification, un des pionniers de l'agriculture écologique,...

 

"Nous détruisons la vitalité des sols et infligeons aux animaux dits d'élevage des conditions de vie inacceptables..."

"Il faut relocaliser les activités économiques, produire et consommer localement avec de nombreuses structures agricoles à taille humaine produisant des denrées de haute qualité nutritive selon des principes écologiques qui préservent les biens communs indispensables à la survie que sont la terre, l'eau, la biodiversité végétale et animale..."

" Il faut éduquer les enfants sans prôner la compétitivité qui les angoisse mais en insistant sur la solidarité qui les renforce, les apaise, et les reconnecte concrètement à la nature..."

Le blé qu'on asperge d'un tas de produits chimiques donne quel pain?

Et de citer Jacques Antonin, un paysan boulanger dans l'Aveyron. Cet homme s'insurge contre les OGM, le blé traité et redonne au pain ses lettres de noblesse.

Il faut commencer par éviter les produits industriels, les plats préparés, et consommer du frais, si possible de saison.

Dans la 3e partie, Véronique nous parle des thérapies complémentaires et alternatives, souvent appelées "médecines parallèles".

3e partie : Se soigner autrement

1. Médecine conventionnelle et thérapies complémentaires et alternatives

Il n'est pas ici question d'abandonner la médecine allopathique, mais bien d'utiliser des thérapies alternatives (médecine chinoise, ayurvédique, tibétaine, phytothérapie,...) dans une démarche de prévention et de maintien d'un terrain équilibré qui évite de tomber malade.

Malheureusement beaucoup de ces thérapies sont encore considérées comme du charlatanisme ou tout simplement ignorées. 

2. Voir la santé différemment

Trop de gens attendent la douleur insupportable, le mal-être total pour se décider à agir. cela rend les choses beaucoup plus difficiles à traiter.  Prévenir la maladie au lieu de la guérir est une attitude intelligente, responsable, respectueuse,...

Grand débat que celui de la vaccination, débat dans lequel je n'entrerai pas...

Et n'oublions pas que nos pensées vont aussi influencer notre santé ! Voyons donc le positif d'une situation plutôt que le négatif.

Il y a, bien sûr, des charlatans, mais des acupuncteurs, des rebouteux, des chercheurs qui ont soulagé soigné, guéri des milliers de personnes.

Véronique nous parle du film "Hippocrate" de Thomas Lilti, dans lequel l'éthique d'un jeune médecin se heurte au fonctionnement d'un hôpital. 

Thierry Janssen est un chirurgien belge. Il a donné sa démission pour "se reconnecter avec lui". Pourquoi attendons-nous de souffrir pour nous guérir puisque les symptômes apparaissent avant de tomber malade?  Thierry Janssen s'est tourné vers les médecines alternatives.

 

Olivier Soulier a fait 7 ans de médecine. Un jour, il arrive à un cours d'acupuncture. Sa vision du monde et de la médecine en est changée. 

Il faut  savoir que l'acupuncture soulage les effets secondaires de la chimiothérapie ! 

 

Les travaux d'Olivier Soulier sur la transgénéalogie sont passionnants...

3. Aborder les techniques et médecines alternatives : un état d'esprit

Il faut d'abord abandonner le concept erroné de la séparation du corps et de l'esprit. 

Les thérapies alternatives tiennent compte d'un être humain dans sa globalité. 

4. Médecines de l'esprit et pratiques personnelles de mieux-être

La psychanalyse peut éclairer nos ressentis. 

La sophrologie est une technique de relaxation basée sur des exercices de respiration, de visualisation et de gestion de la pensée.

L'EMDR : Il s'agit, sous la surveillance d'un psychiatre, de suivre avec des mouvements oculaires le déroulement d'un grave traumatisme. 

 

La fasciathérapie : rien à voir avec la face mais avec le facsia, petite pellicule qui recouvre les muscles.

L'équithérapie prend en considération le patient dans son entièreté physique et psychologique et utilise le cheval comme partenaire thérapeutique.

Les pratiques personnelles de mieux-être.

Yoga, méditation, visualisation peuvent se faire à la maison. Il existe des CD, des livres comme celui de Mathieu Ricard (L'art de la méditation) pour nous aider.

Tai-chi, qi gong ressemblent à une gymnastique douce. 

Le reiki appartient aux approches dites énergétiques.

5. Les techniques centrées sur le corps

Physiothérapie et réflexothérapie plantaire.

A chaque zone réflexe du pied correspond un organe, une glande ou une partie spécifique du corps. Des pressions sur ces zones permettent de localiser les tensions et de rétablir l'équilibre dans les parties du corps correspondantes.

Chiropractie, ostéopathie, étiopathie.

L'étiopathie est une thérapie manuelle fondée sur la recherche et l'analyse des sources des problèmes de santé. 

Le magnétisme : certains thérapeutes peuvent transmettre à une autre personne leur fluide vital et revigorer ainsi son énergie.

6. Quand les virus se transorment en médécins : La phagothérapie.

Ce sont des virus bactériophages qui pallient à la multirésistance aux antibiotiques qui se développe chez les bactéries pathogènes.

7. L'homéopathie : médecine parallèle et alternative

Une des options les plus adaptées dans le traitement du terrain sur le moyen et le long terme. Elle aide notamment à supporter les effets de la chimiothérapie; elle équilibre et dynamise le terrain d'un individu.

8. L'aucupuncture

C'est une des plus vieilles médecines du monde. Là encore, on soigne le terrain et la cause des maladies et non pas seulement leurs symptômes.

9. Médecine endobiogénique et phytothérapie clinique

 

Voilà un livre très riche, très documenté, enrichi d'expériences personnelles que j'ai essayé de résumer le plus succinctement possible et que je vous recommande vivement si vous prenez soin de votre santé, si vous vous intéressez à votre bien-être...