Alice

Voilà un livre qui m'a interpellé par la longueur et l'étrangeté de son titre. Dès sa sortie en poche, je me le suis procuré. Il n'a pas rejoint ma PAL: j'ai terminé ma lecture  en cours et je l'ai lu tout de suite. 

C'est une histoire simple. Quel adjectif pourrait qualifier ce roman? Gentil? Charmant? Oui, je dirais "charmant". En tout cas, j'ai été charmé par Alice et son interlocuteur, Paul.

En deux mots : Paul rencontre sa tante pour la première fois lors de l'enterrement de sa mère dont elle est la soeur. Alice et Paul font connaissance. Elle se confie à lui et lui raconte sa vie.

Sa vie a été faite de rencontres, de voyages et d'amour. Car Alice a aimé et pas une fois! Elle s'est mariée neuf fois si j'ai bien compté. Ce n'est pas une mangeuse d'hommes et, pourtant, elle s'est retrouvée veuve à chaque fois. (Aux dernières nouvelles, son dernier mari en date vivait toujours. Ouf!)

Un livre court (120 pages), des chapitres courts qui relatent la rencontre d'Alice avec "l'homme de sa vie", son mariage et la mort de l'être aimé. 

Sans doute, Alice est-elle sur Terre pour aimer des hommes et les accompagner jusqu'à leur mort. 

Jamais larmoyant, toujours souriant, ce récit m'a vraiment touché. Rien de spécial : pas de suspense, pas d'histoires compliquées, pas de réflexions philosophiques (quoique...) mais une petite surprise à la fin.

Si vous aimez les livres "gentils", celui-ci est fait pour vous. 

smiley 1

 

Nouvelle participation à mon challenge "Lire sous la contrainte" dont le thème est "pronom relatif".

challenge Lire sous la contrainte