Voilà le quatrième livre que j'ai lu dans le cadre de mon challenge "Lire sous la contrainte". Ce roman trainait depuis un moment dans ma bibliothèque. Son titre à un seul mot m'a permis de l'en sortir et quelle heureuse surprise!immorale

Pour son premier roman, on peut dire que l'auteur a frappé fort! Voilà un roman rédigé de main de maitre, un suspense haletant, une fin tout à fait inattendue, des personnages auxquels on s'attache ou s'identifie, des rebondissements "récidivistes".

Je dois dire qu'au début de ma lecture, je me suis dit : "Rien de neuf sur la planète, un polar comme il en existe des milliers, un sujet courant". Le thème : une jeune fille disparait et l'inspecteur mène son enquête. Du déjà vu donc! Oui mais...

L'adolescente était une aguicheuse qui a joué avec plusieurs hommes. Lequel, poussé à bout, est passé à l'acte supprimant l'objet de ses désirs? C'est ce que devront trouver Stride et sa comparse Maggie, amoureuse de son chef mais gentiment repoussée. 

Le  problème, c'est que le corps n'a pas été retrouvé et que la jeune Rachel pourrait toujours être vivante et avoir tout orchestré. C'est ce que tentera de faire croire au jury l'avocat du beau-père de la jeune fille sur qui tous les soupçons se sont portés. 

Gravitent autour de la victime présumée, outre le beau-père, une mère avec qui elle ne s'entendait pas du tout (celle-ci a-t-elle supprimé sa fille dans un mouvement de colère?), un jeune garçon amoureux d'elle et sa petite amie très jalouse qui a vu rouge le jour où Rachel a dragué son petit copain et d'autres personnages qu'on ne retrouvera qu'à la fin du récit.

Un an plus tôt, une autre jeune fille a disparu et le mystère de sa disparition n'a pas été élucidé. Raison supplémentaire pour Stride de résoudre cette affaire et de condamner quelqu'un...coeur

Le procès a lieu au milieu du roman. Je me suis dit qu'il ne pouvait pas se dérouler sur 300 pages et qu'il y aurait certainement un rebondissement mais je ne m'attendais pas à la suite.

Suspense garanti. Envie de dévorer le bouquin pour connaitre la fin (tout à fait inattendue) de ce polar.

Du bon travail ! Si l'auteur était français, je lui enverrais un mail pour le féliciter. 

Quand je lis un bon thriller, je me demande toujours quel cerveau il faut avoir pour imaginer de telles intrigues.

Allez, encore un coup de coeur. Cette année 2013 sera bonne!

challenge Lire sous la contrainte

Ce billet sera ma deuxième participation au challenge de Liliba.

challenge thrillers

Ajoutons le challenge d'Anne : "Premier roman".

challenge premier roman