marronnierDe Thierry Lenain, j'ai lu un livre magnifique que je lis à mes élèves chaque année "Loin des yeux, près du coeur". Quand je le lis, les mouches volent tant ils sont impressionnés par le récit.

Je voulais lire d'autres livres de l'auteur. J'ai trouvé deux livres à la bibliothèque "Pas de pitié pour les poupées B." que je n'ai pas encore lu et celui-ci que je ne ferais pas lire à des enfants trop jeunes.

Le narrateur a 24 ans, il est infirmier. Ses collègues disent de lui qu'il a un coeur de pierre. Les morts se succèdent à l'hôpital et lui ne semble pas en être touché.

A 8 ans, son grand-père est mort. Il en a eu un immense chagrin et, depuis, il a un trou dans le coeur :

"J'ai grandi avec un trou dans le coeur, dans lequel les gens se noyaient dès qu'ils mouraient."

Un jour, arrive à l'hôpital une petite fille dont les parents sont morts dans un accident de voiture. Il ne sait pas pourquoi mais Lola le touche profondément. Il vient la voir jusqu'au jour où la chambre est vide : Lola est en salle d'opération. Elle lui a laissé une cassette sur un magnétophone.

"Bonjour Jules. Ils vont m'opérer tout à l'heure. C'est bête, on ne pourra pas se voir ce soir. Je t'aime beaucoup tu sais. On dirait que ça fait déjà longtemps qu'on s'est rencontrés. Comme si on s'était connus dans la grande maison blanche que tu habitais quand tu avais mon âge. Elle était triste ton histoire. Moi, je voudrais te raconter un rêve..."

Vous l'avez compris, c'est le thème de la mort qu'exploite ici Thierry Lenain. Beaucoup d'émotions sans doute dans ce bouquin mais je n'ai pas retrouvé l'émotion ressentie dans "Loin des yeux, près du coeur".

Un livre qui pourrait heurter un public trop jeune.

Avec cette lecture, je participe au challenge "Littérature de jeunesse".

challenge-jeunesse-