Tenaces amitiés d'enfance au pays des mille collines - Le Carnet ...Je remercie les éditions M.E.O pour ce service de presse qui m'a séduit ainsi que l'auteure, Monique Bernier, psychologue de formation pour l'écriture de ce très beau roman consacré au génocide rwandais. 

Je lis pour m'évader, pour voyager, pour le plaisir des mots et des histoires, mais aussi pour apprendre. 

Il y a 26 ans avait lieu le génocide rwandais. Bien sûr, j'ai entendu parler de la barbarie qui a vu s'affronter les Tutsis et les Hutus, mais cela s'est noyé dans le tas d'informations négatives dont nous abreuvent les médias. 

J'ai aimé plonger en profondeur dans cette histoire romancée, créée par Monique Bernier qui était au Rwanda en 1994 quand à commencé le génocide des Tutsis. 

Charlotte, une fille européenne et Daniel, un garçon rwandais, on grandi ensemble pendant 5 ans jusqu'au moment du génocide où les parents de la fillette, ambassadeurs,  sont rentrés en Europe. Charlotte aimait beaucoup Daniel, un garçon doux et gentil, considéré par un être inférieur par les parents de la gamine !

Mais ça, elle ne s'en rendra compte que 20 ans plus tard quand elle reviendra au Rwanda avec l'intention de retrouver le garçon. 

Peu à peu, elle va reconstruire l'histoire de ce garçon et les secrets bien gardés par ses parents à elle. 

Quant à Daniel, emprisonné pour les actes qu'il a commis (bien malgré lui) dans ce Rwanda en guerre, il ne sait pas que Charlotte le recherche. Aura-t-il seulement envie de rencontrer celle qui lui rappelle tant de mauvais souvenirs comme la mort de sa mère, par exemple. 

Un livre que je recommande vivement. 

smiley 1