Résultat de recherche d'images pour "la fosse aux louves bertrand carette"Il y a des livres qui attendent leur tour dans ma bibliothèque et dont je n'ai aucun souvenir. Je ne sais pas comment ils sont arrivés là. Les ai-je reçus? Les ai-je achetés? Les ai-je trouvés dans une boite à lire? Je ne m'en souviens pas. 

"La Fosse aux Louves" fait partie de ceux-là. Un animal dans le titre et voilà l'occasion de le déloger afin de participer, une dernière fois, à mon challenge. 

Je qualifierais ce livre de roman de terroir. La différence avec tous ceux que j'ai déjà lus dans cette catégorie, c'est qu'il se passe à notre époque. J'ai été étonné de rencontrer les mots "Internet, clé USB,...". 

Virginie élève des chevaux (voilà qui devrait plaire à Valentyne). Elle est célibataire, a deux enfants, mais consacre toute son énergie à ses chevaux et à son domaine : la Fosse aux Louves. Ce domaine, c'est 500 ha de fermes et étangs poissonneux au coeur de la Brenne. 

Un domaine qui est convoité par Antoine, son oncle, qui s'est estimé lésé lors d'un héritage. Ce type fera tout pour nuire à sa nièce (qu'il convoite d'ailleurs aussi !) et pour récupérer ce qui lui est dû ! Il ira même jusqu'à accuser sa tante de captation d'héritage poussant même jusqu'au meurtre avec préméditation.

Dans ce roman, la justice est loin d'être intègre et Hélène, la mère de Virginie, a bien du souci à se faire...

Ce que je n'ai pas aimé dans ce roman, c'est l'absence des enfants de Virginie. Ils ne sont jamais présents dans le récit. Cette mère célibataire s'occupe beaucoup plus de ses chevaux que de ses enfants ! 

J'ai eu un peu de mal aussi, surtout au début, à connaitre les différents personnages. Je me demandais souvent : "C'est qui, celui-là?". 

Sinon, un bon bouquin qui a retenu mon attention. 

Dernier livre lu, donc, dans le cadre de mon challenge "Lire sous la contrainte". 

challenge Lire sous la contrainte