J'ai vu ce livre sur un blog (je ne sais plus lequel) et, comme je ne peux pas voir un bouquin d'Andriat sans m'y intéresser de près, je me suis laissé tenter par ce roman jeunesse. 

J'ai beaucoup aimé le personnage principal : Clément, 14 ans. Il est très mûr pour son âge, il remplace en quelque sorte sa mère dans la gestion du ménage, il s'occupe de sa petite soeur qu'il adore et a bien les pieds sur terre. 

Bérénice, sa mère, est plutôt irresponsable. Carpe Diem. Elle laisse aller les choses sans s'en occuper; les factures impayées s'amoncellent; les lettres d'huissier restent fermées. 

Clément essaye de la raisonner, mais rien ne compte pour elle, à part ses concours de miss. 

Elle a dû quitter la maison qu'elle louait parce qu'elle avait plusieurs mois de loyer en retard. Elle retrouve un foyer chez "tante Emma", une vieille dame, partie en maison de retraite. Les propriétaires sont très gentils et compréhensifs, même lorsqu'elle cesse de payer son loyer. 

Depuis qu'elle a emménagé dans cette maison, des vols ont lieu dans le village. Un jour, ça va plus loin, et la clôture qui retient des chevaux est cisaillée laissant les bêtes en liberté. L'un d'eux provoquera un accident...

Tous les regards se tournent vers Bérénice d'autant plus qu'elle a de drôles de fréquentations. 

Qui est coupable de tous ces méfaits? Les propriétaires de la maison sont prêts à aider Bérénice et ses enfants et enquêtent dans le voisinage...

Et évidemment, le coupable n'est pas celui qu'on croit...

Un roman jeunesse en forme de roman policier. 

J'ai eu un peu de mal au démarrage puis je me suis attaché à Clément et j'ai tout lu en un jour. 

Livre lu dans le cadre du challenge jeunesse de Muti

challenge jeunesse 2018