gram

Il y a plusieurs années, j'ai lu "La grammaire est une chanson douce", roman original qui m'avait bien plu. 

Ensuite, j'ai lu "La révolte des accents" qui m'a laissé indifférent. 

Je n'ai pas lu le 3e volet de cette série : "Les chevaliers du subjonctif".

J'ai reçu ce 4e tome : "La fabrique des mots" à une stagiaire, l'an dernier. Comme il entre dans le cadre de mon challenge, je l'ai enfin sorti de son rayonnage. Déception ! 

Je n'ai trouvé aucun intérêt à ce bouquin, heureusement assez court ! Dans ce récit, on retrouve l'héroïne de "La grammaire est une chanson douce" : Jeanne. 

Tous les habitants d'une petite ile se voient attribuer une liste de mots qu'ils peuvent utiliser. IL s'agit de 12 verbes; tous les autres sont interdits par le dictateur. 

La classe de l'institutrice, M Laurencin, a décidé de déclarer la guerre au dictateur dans le but de pouvoir sauver les mots. 

L'auteur donne l'étymologie de certains mots, parle de suffixes, préfixes,... Sans doute une belle leçon de grammaire, mais un récit qui ne tient pas la route, à mon humble avis...

D'après les critiques que j'ai lues sur ce livre, beaucoup ne sont pas de mon avis. A vous de vous faire votre propre opinion.

Un livre jeunesse, mais pas seulement...

challenge jeunesseChallenge jeunesse 2/10

challenge Lire sous la contrainteLa fabrique des mots (5 voyelles)