22 septembre 2014

TAG défi positif (2/3)

Je l'avais dit : il m'est bien difficile de trouver trois choses positives lors d'une journée de travail. Alors, puisque j'ai promis de m'y atteler, je réfléchis à ma journée et je trouve :  1. de la joie chez les enfants que j'ai emmenés dans la salle des ordinateurs et qui m'ont dit en sortant : "c'était cool" ! Ils ont pourtant fait du calcul mental sur un site d'exercices en ligne. S'ils sont contents, moi aussi.  2. un brin de fierté chez moi qui ai réussi à passer outre les problèmes informatiques et à télécharger un... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 20:46 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

21 septembre 2014

TAG défi positif (1/3)

Valentyne m'a tagué.  Voici la règle " Pendant 3 jours d’affilée, citez 3 choses positives réalisées dans votre journée. Nominez 3 personnes à chaque fois (différentes) à qui vous proposez de faire la même chose, afin de bosser leur positif !" Pendant les vacances, c'est assez simple. Quand je travaille, ça l'est beaucoup moins!  Bon, je m'y colle. Du moins, j'essaye ... trois jours de suite.  1. Terminer le roman " Du sang sur le green" d'Harlan Coben. J'ai beaucoup aimé!    2. Avoir réalisé deux... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 20:39 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
20 septembre 2014

Dix rêves de pierre de Blandine Le Callet

Il fallait y penser : Blandine Le Callet est partie d'épitaphes pour forger ses histoires. Ces dix nouvelles se déroulent à des époques et en des lieux différents; les thèmes sont également diversifiés (esclaves en Grèce, tremblement de terre,  interruptions involontaires de grossesse, héritage au XXIè Siècle, mécène dans une maison close, ...). Evidemment, on connait la fin de chaque histoire. Puisque l'auteure s'est inspirée d'épitaphes, les héros sont forcément morts mais ces nouvelles glissent facilement, ne plombent pas... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 20:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 septembre 2014

Choses qu'on dit la nuit entre deux villes

Un petit livre de moins de cent pages à lire surtout pour la musique des mots de Francis Dannemark que je découvre petit à petit.  Une longue conversation entre deux personnes Léna et Wolf qui se rencontrent, une nuit, sur une plage. Ils ont des amis en commun, sont tous les deux témoins à un prochain mariage qui ne se fera peut-être pas. Deux êtres, un peu blessés par la vie, qui se confient l'un à l'autre en pansant quelques blessures. L'amour nait lentement, il aurait pu s'installer, mais, il reviendra sans doute plus... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 21:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
17 septembre 2014

Les petites voix de Francis Dannemark

Je continue de découvrir cet auteur que j'ai rencontré à travers ce beau roman gagné chez Paikanne "Aux anges".  Un film sort sur les écrans. La musique est signée Paul Grenz. Qui est-il? Est-il encore vivant?  Une journaliste est chargée de rédiger un papier sur lui lais les sources le concernant sont peu nombreuses. Elle se met alors à enquêter, se prend au jeu et rencontre des connaissances du compositeur. Et, de confidences en confidences, elle se fait une idée du personnage si bien qu'elle écrira une nouvelle sur... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 06:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
16 septembre 2014

Le mardi sur son 31

Il y a longtemps que je n'avais plus lu de Clark. Me revoilà reparti avec Mary Jane et "L'été de toutes les peurs". Rien de neuf sous le soleil. Toujours les mêmes ingrédients : kidnapping, FBI, enquête, ... Ce roman se laisse lire mais n'apporte pas grand-chose.  Eliza Blake, célèbre présentatrice à Key News est confrontée à l'horreur : sa petite fille de 7 ans a été enlevée. Sa gouvernante a également disparu.  A la page 31, on trouve notamment :  " A cet instant, Janie prit conscience de la portion de route... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 20:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 septembre 2014

La fille qui n'aimait pas les fins de Yaël Hassan

Yaël Hassan est censée écrire pour la jeunesse, et moi, qui ne suis plus de première jeunesse, j'aime ses histoires, son style, ses mots qui touchent, l'émotion qu'elle arrive à créer.  Dans "La fille qui n'aimait pas les fins", l'auteure renoue avec un de ses sujets de prédilection : les relations entre une personne âgée et un enfant.  Maya adore les livres. Sa mère ne peut pas lui acheter tous les bouquins qu'elle veut; elle l'emmène donc à la bibliothèque.  La jeune fille n'aime pas les bibliothèques car elle... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 20:43 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 septembre 2014

Aux anges de Francis Dannemark

Pas de mardi sur son 31 aujourd'hui car je lis un recueil de nouvelles. Ça n'aurait pas de sens.  A la place, la découverte d'un auteur.   Il y a longtemps que j'avais envie de découvrir Francis Dannemark mais je n'en avais jamais eu l'occasion jusqu'à ce que je gagne "Aux anges" sur le blog de Paikanne. Merci à elle pour l'organisation de ce concours.  L'histoire commence par une conversation assez banale entre deux copains d'enfance qui se retrouvent dans la même voiture, direction la Normandie. Ils ont la... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 06:25 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
05 septembre 2014

Tu ne jugeras point d'Armel Job

Alors qu'Armel Job n'était, pour moi, qu'un nom dans la littérature belge, le voilà devenu en peu de temps un de mes auteurs préférés.  Après "Loin des mosquées" que je voulais lire absolument et "Dans la gueule de la bête" lu parce que le sujet m'intéressait, je me suis lancé dans "Tu ne jugeras point" tout simplement parce que je l'ai trouvé dans une brocante. Il y a peu à dire au sujet de ce roman, c'est une simple enquête policière sans effusion de sang, sans psychopathe, mais également un drame familial. L'auteur est... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 20:23 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
03 septembre 2014

Le stylo de Frank Andriat

Voici un petit livre à lire en une seule fois. L'histoire se déroule principalement dans une classe sur une seule heure de cours. Une énigme à résoudre : le stylo d'une fille a été volé, un stylo pas en or massif, un simple stylo de 15 eur mais le prof (Dragul Zorb, que certains connaissent sans doute) veut absolument démasquer le coupable. Celui-ci intervient tout au long du récit sans donner son nom et commente les faits et les réactions des autres élèves. Le coupable n'est pas celui qu'on croit mais un bon élève sans... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 20:41 - - Commentaires [5] - Permalien [#]