30 mars 2013

Je n'emporte rien du monde de Clémence Boulouque

"Je n'emporte rien du monde", c'est le titre du 8e roman de Clémence Boulouque, et moi, je n'emporterai rien de cette lecture qui ne m'a pas plu du tout. Grosse déception. Je n'ai pas réussi à mordre au récit (j'allais dire "à l'histoire" mais y en a-t-il une?). Je n'ai pas apprécié le style de l'auteure que je vous fais découvrir ci-dessous. " Depuis des années, je suis morte. Comme tant d'autres. Quelques-uns nous précipitent, en vie. Là d'où l'on ne revient pas. J'y suis, là. Et je ris et je m'absente. Et j'aime la vie comme si... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 12:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

30 mars 2013

L'amitié

Un jour, l'amour demande à l'amitié : "Pourquoi existes-tu?" Et l'amitié lui répond : "Pour sécher les larmes que tu fais couler!"                                           auteur inconnu
Posté par philippedester à 12:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
27 mars 2013

Silhouette de Jean-Claude Mourlevat

J'ai lu deux billets très enthousiastes qui concernaient ce recueil de nouvelles d'un auteur jeunesse que je découvre petit à petit. C'est ce qui m'a poussé à l'acheter et à le lire sans attendre. Eh bien, moi, je suis nettement moins enthousiaste. C'est vrai que je suis souvent déçu de la lecture de nouvelles. Pourquoi? Peut-être parce que j'en écris moi-même et que je ne retrouve pas dans les nouvelles des autres les ingrédients que j'y place. Je ne sais pas. Oh! j'ai apprécié ces textes mais sans plus. Ce recueil n'est pas du... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 21:34 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
26 mars 2013

Le mardi sur son 31

Déjà mardi! J'ai failli oublié! Aujourd'hui, ce n'est pas un roman que je vous présente mais un livre plein de sagesses : "Les quatre accords toltèques". C'est, d'après la 4e de couverture, un puissant code de conduite capable de transformer rapidement notre vie en une expérience de liberté, de vrai bonheur et d'amour. Je viens de terminer ce livre et je dois dire que j'ai surligné beaucoup, beaucoup de passages. En voici un, à la page 31 bien sûr : "Lorsqu'on commet une erreur en présence d'autrui, on essaye de la cacher ou de... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 16:43 - Commentaires [8] - Permalien [#]
24 mars 2013

Le tag des 11

Sandrine m'a tagué. Je réponds de suite à ses questions. Ce n'est pas très long. C'est plutôt marrant... 1) Quel est votre dernier livre coup de coeur :  La ligne verte de Stephen King et pourtant le début n'était pas prometteur. Je pense que je garderai longtemps ce livre en mémoire.  2) Et le dernier qui vous est tombé des mains : Il m'est même tombé sur les pieds mais il n'est pas très lourd heureusement : Charly 9 de Jean Teulé, je viens de l'arrêter à la moitié. Je ne continue pas un livre quand j'ai l'impression de... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 07:03 - Commentaires [10] - Permalien [#]
23 mars 2013

Lire sous la contrainte : le bilan

En septembre, je lançais, après bien des hésitations et  à l'aveuglette, un challenge que j'ai intitulé "LIre sous la contrainte". Le mot "contrainte" a fait fuir certaines personnes qui se sont revues, sur les bancs de l'école, en train de lire un livre par obligation. J'ai aussi de tels souvenirs...malheureusement. Cette obligation de lire un livre dont je ne voulais pas m'a fait fuir les classiques avec lesquels je n'ai pas encore renoué. "La contrainte" était plutôt un clin d'oeil car je la voulais non contraignante. Oui,... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 08:26 - Commentaires [32] - Permalien [#]

20 mars 2013

Baton rouge de Patricia Cornwell

Voilà 10 ans que je n'avais plus lu de Patricia Cornwell. Il faut dire que ses polars ne font pas partie de mes préférés. Je préfère Harlan Coben ou Patricia McDonald par exemple. L'adjectif "rouge" m'a fait sortir ce bouquin de la bibliothèque dans laquelle il patientait depuis plusieurs années. Je vous le dis d'emblée : "Je ne l'ai pas terminé". C'est un bouquin de 600 pages et j'ai arrêté ma lecture à la page 160. L'intrigue est sans doute intéressante : la disparition mystérieuse de jeunes filles, un condamné à mort qui se joue... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 21:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
18 mars 2013

Rose bonbon, noir goudron de Frank Andriat

Mélanie a 15 ans. Sa vie est plutôt noir goudron. Entre son père qui ne lui adresse la parole que pour se plaindre ou l'agresser et sa mère qui a choisi le silence, Mélanie s'est forgé une carapace. Elle a choisi de vivre repliée sur elle-même à l'abri du monde extérieur. Un jour, un psychologue vient faire un exposé dans son école. Sans le savoir, cet homme va fissurer la carapace de la jeune fille. Presque en même temps, Mélanie va rencontrer un garçon qui achèvera de briser ses résistances. Une révélation inattendue va ensuite... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 21:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 mars 2013

Lire sous la contrainte : 5e session.

Et voilà la date fatidique. Beaucoup de blogueurs m'ont déjà laissé leurs liens. D'autres le feront dans la journée où les jours qui viennent. Moi-même, je n'ai pas encore publié tous mes billets. Un beau succès pour cette 5e session dont le thème était "la couleur". Je ne sais pas encore si le record est battu. Je vous le dirai dans quelques jours. Une chose est sûre : les possibilités ne manquaient pas.  Si vous voulez connaitre les résultats de cette session, comme d'habitude, la liste se trouve ici. La fois dernière,... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 08:06 - Commentaires [53] - Permalien [#]
17 mars 2013

La ligne verte de Stephen King

Lorsque j'ai déniché "La ligne noire" de Grangé dans ma bibliothèque, j'ai immédiatement pensé à "La ligne verte" de Stephen King. Malgré le grand succès de ce livre et du film qui a suivi, je n'ai jamais acheté ce roman. L'occasion fait le larron. Alors qu'un des buts de mon challenge c'est de diminuer ma PAL, elle a augmenté avec celui-ci.  500 pages encore! Stephen King a le don de publier des pavés. J'ai commencé ce bouquin sans savoir de quoi il parlait. Je savais juste que ce n'était pas un roman d'horreur, genre cher... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 05:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,