28 mai 2019

Le mardi sur son 31

En ce mardi, je vous présente un livre dur, poignant, vrai : "Un simple viol" de Marie-Sabine Roger, une auteure que j'aime beaucoup.  L'héroïne a 12 ans quand elle subit un viol. Elle n'en parle à personne, se sent sale, un peu coupable. Elle ne recevra d'aide de personne !  A la page 31, on trouve notamment :  "Maud entend. Sa propre vie lui a bien débouché les oreilles."
Posté par philippedester à 06:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]

24 mai 2019

La Fosse aux Louves de Bertrand Carette

Il y a des livres qui attendent leur tour dans ma bibliothèque et dont je n'ai aucun souvenir. Je ne sais pas comment ils sont arrivés là. Les ai-je reçus? Les ai-je achetés? Les ai-je trouvés dans une boite à lire? Je ne m'en souviens pas.  "La Fosse aux Louves" fait partie de ceux-là. Un animal dans le titre et voilà l'occasion de le déloger afin de participer, une dernière fois, à mon challenge.  Je qualifierais ce livre de roman de terroir. La différence avec tous ceux que j'ai déjà lus dans cette catégorie, c'est... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 21:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 mai 2019

Cupidon a des ailes en carton de Raphaëlle Giordano

Voici le troisième roman de Raphaëlle Giordano. Même si on pourrait le cataloguer de "roman féminin", j'ai bien aimé ce bouquin. En tant que spécialiste en développement personnel, l'auteure distille, dans chacun de ses romans, des conseils à suivre...ou pas.  Certain(e)s peuvent certainement se retrouver dans un de ses personnages.  Le thème ici est l'amour, mais pas seulement l'amour entre deux êtres, également l'amour de soi, car comment aimer les autres si on ne s'aime pas soi-même.  Meredith aime Antoine, mais... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 06:19 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 mai 2019

Le mardi sur son 31

Dernier livre que je lis pour mon challenge "Lire sous la contrainte" qui se termine dimanche : "La Fosse aux Louves" de Bertrand Carette. Vous connaissez? L'histoire se passe dans la Brenne à notre époque. Antoine, le bon à rien de la famille, lésé par un héritage, est prêt à tout pour faire main basse sur le domaine de la Fosse aux Louves.  A la page 31, on trouve notamment :  "Antoine avait grandi avec elle. Il était d'ailleurs gentil à cette époque,mais il avait bien changé pendant l'adolescence."
Posté par philippedester à 06:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 mai 2019

Un éléphant blanc, ça ne change pas de couleur d'Alain Deloche

Je remercie tout d'abord l'auteur et la maison d'édition pour l'envoi de ce livre et je m'excuse d'avoir attendu presque deux ans pour le lire.  Alain Deloche, petit-neveu d'Albert Schweitzer, cardiologue réputé à l'hôpital Georges-Pompidou, cofondateur de Médecins sans Frontières et de Médecins du Monde, quitte souvent son travail pour se rendre dans des pays en voie de développement pour opérer des enfants malades du coeur.  Dans ces pays, il se heurte à la pauvreté, la maladie, les croyances, la guerre, le danger,...... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 07:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 mai 2019

Papillon de nuit de R.J. Ellory

"Papillon de nuit" est le premier roman que je lis de cet auteur qui m'était tout à fait inconnu. N'ayant pas lu la 4e de couverture, je croyais qu'il s'agissait d'un polar. Eh bien, non ! Je ne sais trop comment qualifier ce livre, disons "un policier historique".  Daniel a grandi dans l'Amérique des années soixante. Son meilleur ami est noir. Nous sommes au temps de Martin Luther King, de la ségrégation raciale, du Ku Klux Klan.  L'auteur inclut donc ses héros dans l'Histoire. Il y a aussi l'assassinat de Kennedy, la... [Lire la suite]

14 mai 2019

Le mardi sur son 31

Cette semaine, je lis un roman qui m'était tout à fait inconnu "L'homme craie" de C.J. Tudor. Merci à celle qui me l'a offert. Il m'a fallu un peu de temps pour entrer dans l'histoire, mais là, j'ai hâte de connaitre la suite.  1986 : Eddie, 12 ans, s'amuse avec une bande de copains. Le frère de l'un d'eux meurt noyé. Accident ou meurtre? La vérité ne sera jamais connue. Une jeune fille est assassinée. Le meurtrier court toujours.  2016 : Eddie vit avec une colocataire Chloé. Les copains se sont plus ou moins perdus de... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 06:49 - Commentaires [3] - Permalien [#]
10 mai 2019

Un si petit oiseau de Marie Pavlenko

De Marie Pavlenko, j'ai lu "Je suis ton soleil" que j'avais apprécié, mais sans plus. Ici, c'est d'un coup de coeur que je vais vous parler. Pour moi, "Un si petit oiseau" est le livre parfait; il n'y a rien à changer dans ce roman émouvant, qui parle d'un sujet grave sans rendre le texte larmoyant. Un personnage (la tante de l'héroïne) ajoute même une touche d'humour au récit.  Abi est une ado comme les autres jusqu'au jour où, suite à un accident de voiture, elle se voit diminuée, amputée d'un bras. La jeune fille ne supporte... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 21:12 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 mai 2019

Six fourmis blanches de Sandrine Collette

Enfin ! Enfin j'ai lu un roman de Sandrine Collette. Et c'est mon challenge qui m'a fait sortir ce roman de ma bibliothèque. Je ne suis pas du tout déçu par ce roman et je continuerai à découvrir son auteur (un de plus ! ).  Deux histoires qui, bien sûr, vont se rejoindre à un moment. Je me suis longtemps demandé comment les personnages de ces deux parties allaient se rencontrer et l'auteure m'a bluffé. Je ne m'attendais pas du tout à ça.  L'histoire se passe en Albanie, dans la montagne enneigée, pays où les habitants... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 06:29 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 mai 2019

Le mardi sur son 31

Voici un livre à lire en un jour de Delphine de Vigan : "Les gratitudes".  Michka vit seule, elle n'a pas de famille. Seule, sa jeune voisine qu'elle a gardé quand elle est petite vient la voir. Michka ne se sent plus en sécurité chez elle; elle va devoir rentrer dans une maison de retraite. Elle commence à souffrir d'aphasie... A la page 31, on trouve notamment :  "-Oh écoute, je bois un petit dé à moudre en fin de journée, dans un minuscule verre, ça ne va pas me tuer. Tu me la mets dans le hangar, d'accord? "  
Posté par philippedester à 06:02 - Commentaires [3] - Permalien [#]