13 janvier 2016

La fabrique des mots d'Erik Orsenna

Il y a plusieurs années, j'ai lu "La grammaire est une chanson douce", roman original qui m'avait bien plu.  Ensuite, j'ai lu "La révolte des accents" qui m'a laissé indifférent.  Je n'ai pas lu le 3e volet de cette série : "Les chevaliers du subjonctif". J'ai reçu ce 4e tome : "La fabrique des mots" à une stagiaire, l'an dernier. Comme il entre dans le cadre de mon challenge, je l'ai enfin sorti de son rayonnage. Déception !  Je n'ai trouvé aucun intérêt à ce bouquin, heureusement assez court ! Dans ce récit, on... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 06:53 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

12 janvier 2016

Le mardi sur son 31

En ce mardi, je lis un livre d'un auteur inconnu, Christophe Meseure, qui publie "Juste pour lui dire au revoir" aux éditions Chloé des Lys.  Imaginez que vous perdez quelqu'un qui vous est très cher et imaginez que quelqu'un vous dise qu'il est possible de voir cette personne une dernière fois. Comment réagiriez-vous? Rejetteriez-vous la proposition d'un bloc? Seriez-vous curieux? intéressé? Feriez-vous confiance à la personne qui vous fait cette proposition? C'est ce qui arrive à Sylvain qui a perdu sa petite fille, son... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 06:38 - Commentaires [3] - Permalien [#]
09 janvier 2016

L'étrangère de Saint-Pétersbourg d'Annie Degroote

Annie Degroote est une auteure que je suis depuis quelques années. Elle centre la plupart du temps ses récits sur les villes du Nord de la France.  Ici, l'action débute à Arras, mais l'auteure emmène ses lecteurs en Russie : à Saint-Pétersbourg et à Moscou.  C'est donc la Russie du XIXe siècle qui est contée ici.  Blonde ou Blondine Vaneyck est la fille d'un négociant en lin. Sa mère est morte, mais son père s'est remarié avec une Russe.  Tous trois vont s'installer en Russie et Blonde entre dans la... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 20:13 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 janvier 2016

N'oublier jamais de MIchel Bussi

"N'oublier jamais" est le premier Bussi que je lis et ce ne sera pas le dernier car c'est un gros coup de coeur pour moi ! Mais parlons d'abord du titre. Une chose me chiffonne : le "r" au bout de "oublier" ! N'aurait-il pas fallu écrire "N'oubliez jamais"? Si le verbe est à l'infinitif, n'est-ce pas "Ne jamais oublier" qu'il faudrait écrire? Qu'en dites-vous? Je chicane? Oui, peut-être, alors, venons-en aux faits. Jamal n'a pas eu beaucoup de chance dans la vie (il lui manque un pied, remplacé par une prothèse), mais il a une... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 06:42 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,
05 janvier 2016

Le mardi sur son 31

En ce premier mardi de l'année, je lis "Trois éclats toutes les vingt secondes" de Françoise Kerymer, une auteure que je ne connais pas du tout. Je ne sais d'ailleurs pas comment ce livre s'est retrouvé dans ma bibliothèque... Emma et son petit garçon très différent des enfants de son âge, adorable, mais colérique se retrouvent forcés à séjourner pendant deux mois sur l'ile de Sein.  La jeune femme qui aime le soleil et la Méditerranée n'y va pas de bon coeur, tandis que le petit Camille adore tout ce qui est nouveau. ... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 06:07 - Commentaires [4] - Permalien [#]
01 janvier 2016

Bilan 2015

1er janvier, c'est l'heure du bilan. Je vous souhaite, tout d'abord, à toutes et tous (pas beaucoup de visiteurs masculins sur ce blog!) une très bonne année 2016.  Nul ne sait ce que sera cette année. Qu'elle soit la plus belle possible !  Une chose est sûre : nous ferons encore de belles découvertes livresques !  Alors, un regard dans le rétroviseur. Si on parle de l'actualité, l'année 2015 s'est déroulée dans la violence. Entre Charlie Hebdo et le Bataclan, nous avons vécu pas mal d'heures d'angoisse.  ... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 07:54 - Commentaires [16] - Permalien [#]

30 décembre 2015

Quand reviendras-tu de Mary Higgins Clark

Mary Higgins Clark n'est plus mon auteur de polars préféré depuis longtemps mais je continue à la lire avec un certain plaisir. Je pense que quand on en a lu un, on a tout lu, mais ses romans sont agréables et faciles à lire. Ce sont des polars gentils sans grandes effusions de sang.  Le thème peut être différent dans chaque roman mais la trame est la même. Ici, il s'agit d'usurpation d'identité. Ce roman est le 37e que je lis de l'auteur. Deux ans plus tôt, Matthew, le petit garçon de Zan Moreland, décoratrice d'intérieure... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 05:50 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
29 décembre 2015

Le mardi sur son 31

Ce n'est pas un roman que je lis en ce moment, mais le compte-rendu d'un test réalisé par Stéphane Allix, journaliste et fondateur de l'INREES (Institut de Recherche sur des Expériences Extraordinaires). Quand son père est mort, Stéphane Allix a placé dans le cercueil quelques objets qu'il est seul à connaitre. Il a ensuite fait un test : il est allé voir des médiums qui sont entrés en communication avec son père.  Ont-ils réussi à nommer les objets?  Pour le savoir, il faut lire le livre, intitulé simplement "le... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 05:55 - Commentaires [3] - Permalien [#]
25 décembre 2015

Au fil de l'autre de Véronique Jannot (2)

Dans la première partie de son livre, Véronique fait des constatations mais ne nous donne pas beaucoup de solutions aux problèmes qu'elle évoque. Dans la deuxième partie, elle évoque ses rencontres, des rencontres importantes qui lui ont changé la vie parfois.  Je vais essayer de résumer cette partie le plus brièvement possible. 2ème partie : Se donner les moyens d'aller bien.  1. Avant tout : sauver la terre et tous les êtres vivants C'est un impératif. Les réserves s'épuisent, les rayons ultraviolets nous brûlent.... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 06:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
23 décembre 2015

Au fil de l'autre de Véronique Jannot

Vous souvenez-vous de ça ? : Oui, bon, je sais, la majorité d'entre vous n'était même pas née !  Moi, quand "Le jeune Fabre" a été diffusé à  la télévision, j'avais 10 ans et je suis tombé amoureux de la jeune actrice que je découvrais là.  Puis il y a eu ceci :    Là, j'avais 18 ans et le droit d'être amoureux. C'était aussi le moment de choisir mon futur métier et je me suis demandé si je ne deviendrais pas assistant social comme Joëlle Mazart, le personnage joué par Véronique. Mais je me suis... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 06:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,