15 avril 2012

Qui suis-je vraiment?

  Qui suis-je vraiment sous ce masque que je vous montre? Je peux paraitre gai et être triste. Je  peux paraitre heureux et me torturer l'âme. Je peux paraitre sympa et dissimuler la bête qui est en moi! Je vous parle, je vous câline, je vous séduis mais peut-être suis-je en train de vous mépriser. Je vous souris, je vous salue, je vous amuse mais peut-être suis-je en train de vous tromper. Le masque que j'affiche, je le choisis, je le veux blanc, pur, serein, amical. Mais derrière lui se dissimule un autre moi, mesquin,... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 20:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

13 avril 2012

L'homme d'à côté de Mary Higgins Clark

Après avoir lu 33 romans de Mary Higgins Clark, je suis tombé par hasard sur celui-ci. Il s'agit en fait d'une nouvelle d'une soixantaine de pages en grands caractères qu'on lit en 1/2 heure environ mais quand on l'a commencée, on ne la lache plus! C'est du pur Higgins Clark et c'est superbement bien ficelé! L'homme d'à côté est un type quelconque, timide, réservé mais qui a une vie cachée. Sa jeune et jolie voisine ne le sait pas encore mais elle va en faire l'expérience terrifiante. Un jour, elle entend du bruit dans la cave.... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 21:16 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
13 avril 2012

Le jardin

Des milliers et des milliers d'années Ne sauraient suffire Pour dire  La petite seconde d'éternité Où tu m'as embrassé Où je t'ai embrassée Un matin dans la lumière de l'hiver...                                    Jacques Prévert
Posté par philippedester à 21:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
11 avril 2012

Sous haute tension de Harlan Coben

Avec Coben, je suis sûr de ne pas m'ennuyer. J'aime beaucoup cet auteur ainsi que son personnage récurent " Myron Bolitar". "Sous haute tension" est le seizième roman que je lis de cet auteur que tout le monde connait. Et pourtant, cette fois, je me suis demandé si j'avais bien fait de commencer ce bouquin. Il démarre, en effet, très lentement. Sur sa page Facebook, une ancienne joueuse de tennis poste les clichés de l'échographie qu'elle a subi à huit mois de grossesse. Parmi les commentaires, un seul attire l'attention : "Pas le... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 08:28 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
10 avril 2012

Le mardi sur son 31

Sophie (les bavardages de Sophie) nous propose un petit rendez)-vous hebdomadaire auquel je participe pour la première fois. Il s'agit, tous les mardis, de choisir une phrase à la page 31 du livre qu'on est en train de lire. Je trouve ça assez sympa, alors, voilà, je participe à ce petit jeu pour la première fois. Le problème est que j'ai terminé un livre hier soir et que j'en ai commencé un ce matin mais je ne suis pas encore arrivé à la page 31. Alors, je prends la page 31 du livre achevé dont je vous parlerai plus longuement... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 11:06 - Commentaires [5] - Permalien [#]
08 avril 2012

Les matous d"Osiris de Pierre Coran

Tombé par hasard sur ce livre de Pierre Coran, j'ai décidé de le lire immédiatement. Trois chats, lauréats de concours de beauté, sont retrouvés éventrés au fond du vide-ordures d'un immeuble. Qui a supprimé ces matous et pourquoi? L'enquête est confiée au tout nouvel inspecteur Charles-Hubert mais celle-ci intéresse aussi son jeune frère Aurélien qui décide de dénouer l'affaire. Incognito il part sur les traces du tueur de chats... Un roman tout simple, une enquête policière qui plaira aux jeunes enfants. Avec ce roman, je... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 19:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

08 avril 2012

L'isolement

Souvent sur la montagne, à l'ombre du vieux chêne, Au coucher du soleil tristement je m'assieds; Je promène au hasard mes regards sur la plaine, Dont le tableau changeant se déroule à mes pieds. Ici gronde le fleuve aux vagues écumantes, Il serpente et s'enfonce en un lointain obscur; Là, le lac immobile étend ses eaux dormantes Où l'étoile du soir se lève dans l'azur. Quand la feuille des bois tombe dans la prairie, Le vent du soir s'élève et l'arrache aux vallons; Et moi, je suis semblable à la feuille flétrie: ... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 19:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 avril 2012

La Cadillac de Dolan de Stephen King

Stephen King, j'aime mais il écrit des livres tellement conséquents que je les laisse pour plus tard ... quand j'aurai le temps !!! Aussi, quand je suis tombé sur ce livre qui reprend une nouvelle en une centaine de pages, je n'ai pas hésité. Aussitôt acheté, aussitôt lu et .... déception! Ce n'est pas le Stephen King qui a habitué ses lecteurs à des romans à faire peur qui a écrit cette nouvelle. Le narrateur a perdu sa femme qui devait témoigner dans le procès d'un mafioso. Bien évidemment, c'est celui-ci qui l'a fait assassiner... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 14:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 avril 2012

Je te donne

Je ne te donne qu’un poème,La musique de quelques mots,Une lumière de syllabesQui brille et s’efface aussitôt.Regarde au creux de tes mains nues,Regarde au fond de ta mémoireRegarde dans ton cœur, regarde :Mon poème est toujours vivant. Pierre Gamarra
Posté par philippedester à 12:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 avril 2012

Nicolas Eymerich, inquisiteur de Valerio Evangelisti

Voilà un livre que j'ai failli abandonner dès les premières pages. En effet, je ne comprenais strictement rien à ce que je lisais. J'ai l'habitude, quand un livre ne me plait pas à son commencement, d'aller jusqu'à la page 100. Souvent j'ai alors l'envie de le continuer. Parfois, rarement, j'en reste là. Ici, dès les 2-3 premières pages, j'ai eu envie d'abandonner. Puis, en fouillant un peu le livre, j'ai vu, à la page 27, "Chapitre I". La véritable histoire commençait donc à la page 27. Nous sommes à Saragosse au XIVe S, le grand... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 06:12 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,