16 mai 2012

L'appel de l'ange de Guillaume Musso

Billet resté dans les brouillons depuis un mois... "L'appel de l'ange" est sorti en poche le 5 avril, je l'ai commencé le 6 et terminé le 7 au matin. Un an que je l'attendais quand même! Guillaume Musso ne m'a jamais déçu. Ce n'est pas cette fois-ci que ça allait commencer. Et pourtant, au début, je me suis dit que, pour une fois, Musso n'allait pas dans l'étrange et que son histoire était bien simple. Eh bien, il a su me tromper le Musso car, si le début commence tout doucettement, les événements s'accélèrent et le suspense est... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 17:17 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

15 mai 2012

Le mardi sur son 31

On est mardi, jour de notre rendez-vous avec  Sophie. Comme tous les mardis, un extrait du livre que je suis en train de lire. Alors là, je suis un peu embêté car je viens de terminer un livre et celui que je suis en train de lire est un recueil de nouvelles. De plus, la page 31 est la première de la deuxième nouvelle. Tant pis, je vous livre le tout début de cette nouvelle intitulée "Au café des tuileries" pour que vous ayez une idée du style de l'auteur qui mérite toute votre attention. J'ai été charmé par la première... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 06:00 - Commentaires [10] - Permalien [#]
12 mai 2012

Dans les cheminées de Paris de Marie-Christine Helgerson

Voici un livre très intéressant écrit pour les jeunes ados (à partir de 11 ans) qui compte quand même 170 pages (ce qui peut rebuter certains jeunes). L'histoire débute en Savoie pendant l'été. Les enfants sont employés à la garde des vaches ou des chèvres dans la montagne. L'hiver, il n'y a pas de travail et on doit payer le marquis qui est propriétaire des terres sur lesquelles on vit. Les Savoyards envoient donc leurs enfants à Paris afin de nettoyer les cheminées de la grande ville. Benoit part pour la première fois,... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 07:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
12 mai 2012

Ah l'amour!

On ne peut pas toucher l'amour, mais on peut sentir la douceur dont il enveloppe toutes choses.                                    Annie Sullivan  
Posté par philippedester à 06:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 mai 2012

Le secret de Wilhelm Storitz

Henry se rend à Ragz, en Hongrie méridionale pour assister au mariage de son frère avec la ravissante Myra. Il profite de l'occasion pour visiter un peu en route. Il voyage notamment sur le bateau où il rencontre un drôle de personnage, un Allemand qui ne lui dit rien qui vaille. Au moment de débarquer, il entend une voix qui lui dit que si son frère épouse Myra, ça se passera très mal. Il croit à une hallucination car personne ne se trouve à ses côtés. Henry rencontre donc les amoureux et la future belle-famille de son frère. ... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 19:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
09 mai 2012

Le monde était si beau...

On voit des autoroutes Des hangars des marchés De grandes enseignes rouges Et des parkings bondés ; On voit des paysages Qui ne ressemblent à rien Qui se ressemblent tous Et qui n'ont pas de fin Rendez-nous la lumière Rendez-nous la beauté Le monde était si beau Et nous l'avons gâché Rendez-nous la lumière Rendez-nous la beauté Si le monde était beau Nous l'avons gâché Dominique A
Posté par philippedester à 18:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 mai 2012

Le mardi sur son 31

5e édition, si je ne me trompe de ce petit jeu instauré par Sophie. Tous les mardis, une phrase extraite de la page 31 du livre qu'on est en train de lire. Je viens juste de terminer "Dans les cheminées de Paris" de Marie-Christine Helgerson, un roman historique pour enfants. Voici mon extrait : Benoit s'arrête devant la statue de saint Joseph, regarde la statue dont le bois gris apparait sous la peinture écaillée. Il incline la tête et dit tout bas : Tu aimais sans doute beaucoup le bois, comme Grand-Père, puisque tu étais... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 06:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 mai 2012

L'enfant océan de Jean-Claude Mourlevat

Troisième roman de l'auteur que je lis. Le premier "La balafre" reste mon coup de coeur. "L'enfant océan" c'est le conte "Le Petit Poucet" revisité et transformé en conte moderne. 7 enfants (3 fois des jumeaux plus le petit dernier) , 7 garçons élevés par des paysans rudes. Parmi les sept se distingue le petit dernier pas plus haut que trois pommes : Yann. Yann est différent, il est intelligent, il aime lire, il aime étudier et, même s'il est le plus petit, il est respecté et est, en quelque sorte, le chef de la bande. Un jour, il... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 06:02 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
06 mai 2012

L'amour

Dans notre existence, comme sur la palette du peintre, il n'y a qu'une seule couleur qui soit capable de traduire la signification de la vie et de l'art. C'est la couleur de l'amour.                          Marc Chagall
Posté par philippedester à 05:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 mai 2012

L'enfant-rien de Nathalie Hug

Si vous êtes né sans père, que vous avez une mère qui vous ignore la plupart du temps mais qui cajole votre soeur, celle qu'elle a eue pendant son mariage, que pour l'ex-mari de votre mère, donc le père de votre soeur, vous êtes invisible, vous êtes un enfant-rien. C'est ce que se dit Adrien qui, chaque semaine, guette l'arrivée de celui qu'il voudrait appeler papa, de celui dont il voudrait une parole ou un geste tendre. Adrien ignore qui est son père; nul ne lui en parle et ce n'est pas son horrible tante Barrettes qui lui fera... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 13:50 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,