Les perles de la MoïkaAnnie Degroote, originaire des Flandres françaises, écrit souvent des romans sur sa région, faisant revivre l'histoire, ses traditions, à travers ses personnages.

Dans "L'étrangère de Saint-Pétersbourg" que j'ai lu il y a quelques années, elle envoie ses lecteurs en Russie. 

C'est reparti pour  un voyage russe avec "Les perles de la Moïka". 

C'est toute l'histoire de la Russie dans la première moitié du XXe siècle que nous relate Annie Degroote à travers ses personnages dont l'héroïne est Sophia qui se trouve en maison de retraite et qui raconte sa vie, son histoire, l'histoire de son pays aux résidents du home. 

Nicolas II, Raspoutine, Staline, les Bolcheviks défilent dans la mémoire de Sophia. 

A quelques kilomètres de là, Ana est appelée pour jouer un rôle dans une pièce de Tchekhov : La Cerisaie, ce qui l'oblige à renouer avec son métier, mais aussi avec ses origines, son histoire.

Un jour, la directrice de la maison de retraite l'appelle. Sophia serait sa mère, mais elle la croit morte depuis 20 ans ! 

L'histoire racontée par Sophia débute en 1903 dans les fastes de la cour impériale de Russie. Saint-Pétersbourg s'apprête à fêter son bicentenaire et on est loin d'imaginer la révolution à venir...

Le bouquin parle aussi des réfugiés russes en Ukraine et la domination russe sur ce pays. Intéressant ! 

Pour tous ceux qui aiment les romans historiques...