Dans les brumes de Capelans par NorekMais comment fait-il? Dès les premières pages, Olivier Norek arrive à me captiver. Au bout de quelques pages, je suis complètement accro et je ne peux plus me détacher de ma lecture. 

Après s'être attaqué à des problèmes sociaux et environnementaux avec les très bons "Entre deux mondes" et "Impact", l'auteur signe le retour du capitaine Victor Coste, exilé sur une ile lointaine, au large du Canada, en direction du Groenland : Saint-Pierre-et-Miquelon, une ile battue par les vents, enveloppée dans une écharpe de brouillard plusieurs jours sur l'année, une ile où Coste, éloigné de tous ceux qui ont fait sa vie, vit en solitaire ou presque. 

Il vit dans une résidence surveillée, une forteresse imprenable dans laquelle séjournent des "repentis" en attente d'une nouvelle identité. Personne ne sait ce qu'il fait là. 

Cette fois, c'est une jeune femme qu'il doit garder, une des dix victimes d'un tueur en série, qu'il est chargé de protéger, mais aussi de faire parler. Elle est la seule à voir échappé à son agresseur; elle a vécu 10 longues années avec lui et a connu toutes les victimes. 

Ces deux blessés de la vie trouveront-ils un terrain d'entente? Anna est-elle prête à s'ouvrir, à refaire confiance à quelqu'un, à replonger en pensées dans ses années d'enfer? 

Rien ne se passera comme prévu et les surprises sont au rendez-vous. Le serial killer est arrêté alors qu'il reste une cinquantaine de pages au livre. Là, je me suis dit qu'il allait encore se passer quelque chose d'inattendu et, une fois de plus, Norek a su me surprendre. 

Un excellent thriller ! Norek n'a pas faibli et si j'aime ses romans "sociaux", j'apprécie grandement ses thrillers. J'en redemande. 

coeur