Charles Bertin, né à Mons en 1919 est le neveu de l'écrivain montois Charles Plisnier. 

La Petite Dame en son jardin de Bruges par Bertin"La petite dame en son jardin de Bruges" est sa grand-mère chez qui, enfant, il allait passer toutes ses vacances d'été. 

Thérèse-Augustine était veuve lorsque les parents du petit Charles eurent l'idée de lui confier l'enfant pour la distraire de sa solitude. Très vite, une complicité est née entre l'aïeule et le petit garçon. 

Sa grand-mère était décédée depuis 50 ans quand l'auteur a décidé de rendre visite à "la petite dame en son jardin de Bruges". 

S'en suit un récit de grande qualité, mais assez ennuyeux pour moi qui aime l'action dans les livres. J'ai toutefois été sensible à la plume de Charles Bertin. 

J'ai lu ce bouquin après en avoir entendu un extrait lors d'une après-midi littéraire passée dans un parc, mais je n'ai pas vraiment accroché à ce récit comme à chaque fois où je lis une biographie. Biographie puisqu'il s'agit ici non seulement de l'histoire de la grand-mère (j'aurais aimé que l'auteur nous raconte l'enfance de Thérèse-Augustine, sa vie dans la campagne au milieu de ses frères et soeurs, avec plus de détails), mais il s'est contenté des moments passés ensemble. C'était son choix. 

Malgré ses qualités, ce bouquin ne m'a pas emmené où l'auteur le voulait...

Je lis belge