Catherine, tome 6 (ou 7) : La dame de Montsalvy par BenzoniCe septième et dernier volume est, pour moi, le tome de trop ! C'est celui que j'ai le moins aimé. Je n'ai plus trouvé grand-chose d'intéressant dans ce bouquin. 

Arnaud de Montsalvy n'est (malheureusement) pas mort. Il est encore plus exécrable qu'il ne l'était dans les tomes précédents. Il en est arrivé à faire régner la terreur jusque dans son château. 

Catherine, elle, a subi un viol collectif (ça devait être courant à l'époque), s'est retrouvée enceinte et elle se rend à Bruges afin d'y avorter. 

Retour au début de l'histoire : elle retrouve Philippe le Bon qui redevient son amant d'un jour. 

La faiseuse d'anges qui devait la libérer du foetus est assassinée, Catherine est une fois de plus prisonnière (car Bruges se révolte contre son duc); à nouveau, elle s'évade avec, cette fois, l'intention de retourner dans le domaine de Montsalvy. 

Mais son exécrable mari a décidé de lui interdire la porte de son fief...

La peste arrangera les affaires de Catherine et le happy end tant attendu par certains lecteurs (pas par moi) est sans surprises ! 

Livre lu dans le cadre de mon challenge "Trilogies et séries de l'été". 

trilogie de l'été

Mon avis sur la série

Juliette Benzoni avait le don d'accrocher ses lecteurs. Trainer une héroïne aussi extraordinaire soit-elle sur plus de 3000 pages n'est pas gagné d'avance. Et si mon intérêt s'est un peu émoussé au fur et à mesure de mes lectures, je suis quand même allé jusqu'au bout sans rechigner. 

L'auteure était également très douée pour décrire les gens et les lieux. J'avoue que ces passages n'ont pas grand intérêt pour moi, mais je salue quand même la beauté de l'exercice ! 

Quelles recherches Juliette Benzoni a dû faire pour écrire cette histoire dans l'Histoire en y intégrant des personnages réels au milieu de ses héros de fiction ! Rien que pour ça : chapeau bas ! Tout est précis jusque dans le vocabulaire de l'époque. 

Une auteure ô combien érudite dont on a trop peu parlé. Son décès en 2016 est presque passé inaperçu ! 

NB Cette série a été écrite pour faire face à la série "Angélique, marquise des anges" et on ne peut que trouver des similitudes entre les deux séries. 

Une autre série?

Alors que je croyais avoir lu tous les romans de Juliette (ou presque), je suis tombé sur une série que je ne possédais pas : "Marianne". Six tomes que je lirai l'an prochain. Donc, mon challenge reviendra à coup sûr en juillet 2023.