Catherine, tome 2 (ou 3) : Belle Catherine par Benzoni"Belle Catherine" est le 3e tome de la série des "Catherine". Je trouve que Juliette Benzoni aurait pu choisir un autre titre pour cet opus. 

Ce 3e tome m'a un peu déçu, par moments, car je l'ai trouvé assez répétitif : batailles, guerres, affrontements, enlèvement de la belle Catherine qui arrive toujours à s'enfuir aidé par quelques amis...

Toutefois, je reste assez accro à l'histoire et j'ai très envie d'en connaitre la suite. Je vais quand même faire une petite pause et lire un autre genre avant de me lancer dans le tome 4.

A la fin du tome précédent, Jeanne d'Arc meurt sur le bûcher. Dans ce tome, tous ses partisans sont pourchassés, emprisonnés voire tués. De tout temps, on a renié ses idoles ! 

Cet opus voit également l'arrivée d'un monstrueux personnage : Gilles de Rais dit Barbe-Bleue, maréchal de France,  qui scelle une alliance avec son non moins horrible cousin, le grand Chambellan Georges de la Trémoille qui règne à la place du roi Charles VII. Le lecteur que je suis voudrait bien voir mourir ces deux odieux personnages dans le tome suivant, mais ce n'est pas l'auteure qui décide, c'est l'Histoire ! 

Catherine a enfin trouvé l'amour en la personne de Arnaud de Montsalvy dont elle est amoureuse depuis des lustres, mais celui-ci disparait mystérieusement. Catherine le retrouvera dans un état lamentable, à peine sorti d'une basse-fosse dans laquelle il a croupi pendant des semaines.  Arnaud épouse sa belle et elle lui donne un enfant. 

Les voilà partis vers les terres d'Arnaud. Arrivé chez lui, il n'a que ses yeux pour pleurer : son château a complètement brulé ! 

Je ne m'attendais pas à cette fin qui pourrait arracher quelques larmes aux plus sensibles...

Livre lu dans le cadre de mon challenge "Trilogies et séries de l'été". 

trilogie de l'été