J'ai l'habitude de laisser les gros pavés patienter dans ma bibliothèque pendant des années. Cette année, je me suis promis d'en sortir quelques-uns et celui-ci a laissé un trou (vite bouché) dans mon rayonnage avec ses 830 pages ! 

J'ai lu et adoré "Nous rêvions juste de liberté" et j'avais envie de continuer ma découverte de cet auteur. 

J'irai tuer pour vous par LoevenbruckJ'ai aimé "J'irai tuer pour vous", mais ce n'est pas un coup de coeur. Ce livre est basé sur les attentats qui ont eu lieu à Paris vers les années 85 ainsi que sur les prises d'otages de journalistes français. Un peu trop...compliqué, sans doute, pour moi. 

1985, une bombe secoue les galeries Lafayette. Un peu plus tard, c'est au tour des magasins Printemps de subir une explosion. Tout commence par ces attentats qui ne sont que les prémices de toute une série d'exactions. 

Bien vite, les soupçons de la police se portent vers le Hezbollah, ce parti politique et groupe islamiste chiite basé à Beyrouth. La politique et moi, on n'est pas vraiment amis, voilà pourquoi j'ai eu du mal à lire certains chapitres de ce livre. 

Par contre, j'ai adoré suivre la vie, les pérégrinations et le "travail" du personnage principal : Hadès, de son nom de code, Marc, de son vrai nom, ou Mathieu, une autre personnalité qu'on lui a forgée. 

"On", c'est la DGSE, le service de renseignement français depuis 1982. La DGSE forme et engage des agents secrets pour faire, ce qu'on pourrait appeler "le sale boulot", un boulot très risqué en tout cas et se lave les mains des conséquences des actes et des missions données à ses agents. 

Marc est de ceux-là. Henri Loevenbruck dit l'avoir rencontré et, sans lui, ce livre n'aurait jamais vu le jour. Marc est quelqu'un de bien, même s'il est toujours prêt à jouer de ses poings et qu'il ne recule devant rien, même pas devant le meurtre ! Il tue sous les ordres de la DGSE, mais peut-on appeler meurtre le fait de débarrasser la terre de ses vermines. Marc travaille, non pas pour le gouvernement, ni pour la France, mais pour le peuple français. 

J'ai adoré tous les chapitres qui lui sont consacrés. Coup de coeur pour ceux-là ! 

Les 200 dernières pages se tournent à toute allure tant cette partie est captivante. 

J'ai lu ce bouquin avec mon smartphone à mes côtés afin de vérifier les événements cités par Henri Loevenbruck et tout était exact ce qui pourrait faire de ce roman un documentaire, un documentaire romancé disons. 

Un livre prenant qui part à la rencontre de Mitterrand, Chirac, Pasqua et des services secrets, un roman "époustouflant" d'après la Voix du Nord. 

Un roman qui a pris 3 ans et demi de la vie de l'auteur ! 

Avez-vous lu cet auteur? Pouvez-vous me conseiller un autre de ses romans?