Donbass, Benoît Vitkine | Livre de PochePlus besoin de présenter le Donbass, cette région du monde qui était inconnue à la plupart d'entre nous (moi en tout cas) jusqu'il y a quelques mois. 

De Benoît Vitkine, j'ai lu "Les loups", un livre que j'avais bien aimé, mais qui m'avait semblé bien compliqué pour un néophyte comme moi ! 

C'est pareil ici, même si le roman ressemble à un roman policier. Un petit garçon a été retrouvé mort, la poitrine transpercée par un poignard. Le héros de Benoît Vitkine est le colonel Henrik Kavadze, chef de la police locale. Très touché par ce meurtre, il va perdre son flegme habituel pour partir à la recherche du meurtrier. 

Alors qu'il le découvre enfin, il se rend compte qu'on l'a envoyé sur une fausse piste et, comme dans les polars, le meurtrier n'est pas du tout celui qu'on attendait. Grosse surprise donc à la fin. 

Je dois dire que ma lecture a été quelque peu laborieuse. Il y a vraiment beaucoup de personnages et, jusqu'au bout, je me suis souvent demandé qui était qui. 

L'auteur fait également quelques détours en passant par la guerre en Afghanistan et ses horreurs. 

Comme avec "Les loups", je suis un peu passé à côté du roman ne connaissant rien à la politique ni à l'histoire de ce pays. J'avais espéré en apprendre plus sur le conflit russo-ukrainien, mais je n'ai rien appris au cours de cette lecture. 

Benoît Vitkine est journaliste, spécialiste des pays de l'ancien blog soviétique, correspondant du Monde à Moscou. Il a certainement trop de connaissances pour le lecteur lambda que je suis. 

Un auteur que je ne lirai sans doute plus.