Toucher le noir - Poche - Solène Bakowski, Danielle Thiéry, Franck Thilliez, Livre tous les livres à la FnacAprès "Ecouter le noir" et "Regarder le noir", voici le nouveau de recueil de nouvelles noires.

Le dernier "Respirer le noir" vient de sortir en format broché. 

"Toucher le noir" reprend des noms très connus ou moins connus. 

Celui-ci débute par :

- 8818 ENVERS, un texte écrit par Franck Thilliez qu'on ne présente plus et Laurent Scalese que je ne connais que de nom. C'est une histoire d'armes, de ventes d'armes, de trafic d'armes à laquelle je n'ai pas compris grand-chose...

Ensuite, nous trouvons : 

- Valentin Musso qui nous offre une histoire divisée en 3 parties. Chaque protagoniste est au centre de chacune d'elle. Un "Retour de soirée" plutôt inattendu. 

- Je n'ai encore rien lu de Solène Bakowski bien que "Une bonne intention" soit dans ma PAL depuis plusieurs années et "L'ange de la vallée" m'a mis l'eau à la bouche. La nouvelle porte sur une gamine, fille de sorcière, utilisée comme relique par un curé de campagne. 

- Benoit Philippon que j'ai découvert grâce à "Mamie Luger" prouve à nouveau son talent dans "Signé", l'histoire d'une artiste à la renommée internationale qui, en plus de ses talents de peintre, montre aussi celui de "tatoueuse". Une bien mauvaise idée ! 

- Eric Cherrière m'est inconnu. Sa nouvelle "Mer carnage" est l'histoire d'une vengeance...

- Inconnu aussi pour moi Michaël Mention. Dans "No smoking", deux hommes sont enfermés dans un ascenseur en panne. Leur conversation les mènera là où le lecteur ne les attend pas ! 

- De Danièle Thierry, j'ai lu "Mauvaise graine" et "Affaire classée" il y a pas mal d'années. Dans cette nouvelle, j'ai trouvé que le lecteur sait trop de choses dès le début. Pas de surprises ! 

- Je ne connais pas Ghislain Gilberti. J'ai beaucoup aimé sa nouvelle "L'ombre de la proie" jusqu'à ce qu'elle se transforme en un récit de science-fiction. 

- Un directeur de prison véreux et un détenu aux réels talents de peintre. Ce sont les ingrédients de "Une main en or", la nouvelle de Jacques Saussey.

- Dans sa nouvelle "Zeru Zeru", Maud Mayeras (que je ne connais pas) nous parle des attaques que subissent les enfants albinos dans 28 pays d'Afrique. Leurs membres sont vendus comme talismans ! Une nouvelle qui sort du lot ! 

- Franck Tilliez et Laurent Scalese ont débuté de recueil avec "8118 Envers". Ils le terminent avec "8118 Endroit". Bizarrement, ces 2 textes sont exactement pareils sauf que les "chapitres" ne sont pas dans le même ordre ! Je n'ai pas bien vu l'intérêt du procédé. J'ai dû louper quelque chose. 

Dans un recueil, il y a toujours des nouvelles qu'on préfère, mais l'ensemble est bon, je trouve. Finalement, les 5 sens n'interviennent pas tellement dans les récits, mais peu importe si le plaisir est au rendez-vous.