Derniers fragments d'un long voyage par SingerJe ne dirai pas grand-chose de ce livre parce que je n'ai rien aimé dans cette lecture. 

C'est une histoire malheureuse qui est arrivée à Christiane Singer (une auteure que je ne connais pas du tout), mais elle ne m'a nullement intéressé. 

Quand elle apprend qu'elle est atteinte d'un cancer et qu'il lui reste au plus 6 mois à vivre, Christiane se met à écrire un journal. C'est ce journal qui sera publié un mois après sa mort. 

Ce n'est pas larmoyant. L'auteure devait être quelqu'un d'optimiste qui s'est servi de la méditation et de la spiritualité pour surmonter cette épreuve vouée à l'échec. 

Pour moi, c'est un tas de pensées, de citations, de ressentis, de sentiments livrés aux lecteurs sans suite, sans logique et certains passages sont tellement obtus que je n'ai rien compris. 

Manifestement pas un livre pour moi. Je le trouve intéressant pour la famille ou les amis de l'auteure. Apparemment, certains lecteurs ont apprécié le bouquin. Pas moi ! 

Je vous mets un extrait pour que vous vous rendiez compte du style

"Avec chaque nouvel état d'être, me dit Raphaël, nous réécrivons notre passé.

Je n'ai hélas pas la force de transmettre la profondeur de mes dialogues avec ce fils, il m'ouvre sans cesse des arrachées. 

Son jeune esprit perçoit des passées et des trouées là où je n'en soupçonnais  plus. 

Ainsi, lorsqu'il me fait remarquer combien, dans chaque nouvel état de conscience et d'expérimentation du vivant, la perspective sur le passé est modifiée. Il faudrait en vérité scrupuleusement tout réajuster de neuf."

Complètement abscons pour moi !