Hors de moi par Van CauwelaertCe que j'aime chez Didier Van Cauwelaert, c'est sa faculté à se renouveler. Tous ses livres sont, en effet, très différents, sur des sujets très variés. 

Ce roman est écrit comme un polar. Le suspense est présent du début à la fin. Il faut attendre la toute fin pour comprendre de quoi il retourne et cette fin est tout à fait inattendue. 

L'auteur balade ses lecteurs et fait passer son héros pour un gentil monsieur tout le monde dont on a usurpé l'identité. Ce n'est pas ça du tout ! 

Martin est un biologiste (détail qui a son importance)américain. Il rentre chez lui après une semaine d'absence. Le taxi qui le ramène chez lui a un accident qui laisse notre héros dans le coma pendant 3 jours. 

Il quitte l'hôpital, retourne chez lui, en forme, la mémoire intacte. Mais quand il sonne à sa porte, c'est un inconnu qui lui ouvre. Liz, sa femme, ne semble pas le reconnaitre ! 

Plus grave, le type qui a pris sa place a la même mémoire que lui. Usurpation d'identité? Martin en est certain. Mais comment le prouver? Et comment ce type sait-il autant de choses sur sa propre vie? 

S'en suit une enquête personnelle qui va le mener là où il ne s'attend pas de mettre les pieds. 

Un roman au suspense omniprésent et, en prime, des leçons de botanique qui ne sont pas dénuées d'intérêt. 

Didier Van Cauwelaert me surprendra toujours !