Le témoin par JendroVoilà encore un polar qu'on a bien du mal à lâcher une fois qu'on est dans l'histoire. 

Au début, j'ai eu du mal à m'y retrouver. Les chapitres sont courts et j'avais l'impression que l'auteur sautait sans arrêt du coq à l'âne. C'est dû au fait que chaque chapitre alterne les personnages. Il m'a donc fallu un peu de temps avant de savoir qui était qui et leur lien avec l'enquête. 

De plus, Franck Jendro commence souvent son chapitre par "il" au lieu de mettre le nom du personnage dont il parle. Difficile donc de savoir de qui il parle. 

Pareil dans les conversations où manquent les verbes introducteurs de dialogues. Le lecteur ne sait donc pas toujours qui parle. 

Enfin ! Tout ça fait travailler les méninges et empêchent de s'endormir. 

Une série de meurtres qui semble être du fait d'un serial killer, mais des différences entre chacun d'eux en fait douter. 

Les enquêteurs pataugent complètement. 

Le commissaire Beaulieu a notamment sous ses ordres l'inspecteur Fuillard dont le fils a été tué et dont la femme est dans un hôpital psychiatrique. Une nouvelle recrue : l'inspecteur Hautemer qui se trouvait à la circulation et se remet doucement d'un accident. Le médecin légiste n'est plus toute jeune. Une équipe pas trop au top complétée par un jeune stagiaire. 

Tous se donnent corps et âme pour leur enquête. Ils arrivent vite à la conclusion que derrière cette vague de crimes se cachent non pas un mais plusieurs tueurs...

Un casse-tête qui les mènera là où ils ne s'attendent pas du tout ! 

Le suspense est présent depuis le début, mais à partir de la moitié du livre, tout s'accélère et le lecteur doit connaitre le fin mot de l'histoire. Plus de repos pour les inspecteurs, mais pour le lecteur non plus ! 

Un polar que je conseille à tous les amateurs du genre. 

smiley 1