demi pensionnaire

Un livre inconnu découvert dans une brocante et me voilà lancé dans une nouvelle lecture de Didier Van Cauwelaert, un livre écrit il y a plus de 20 ans. 

Ce livre démarre lentement, il ne se passe pas grand-chose, on pourrait même le qualifier de loufoque. Puis, petit à petit, on se prend au jeu pour lire de plus en plus vite afin de savoir ce qui va arriver aux protagonistes. 

Thomas vit seul avec son chat, il travaille à la Sacem, sa vie a peu d'intérêt. Un jour, il est interpellé par une vieille dame, Edmée. Elle dit qu'il ressemble très fort à un soldat mort au combat, un type qui manque beaucoup à Hélène, sa... - comment l'appeler? - disons, sa fille choisie. Elle lui demande de jouer un rôle, de remplacer l'amant perdu auprès de la jeune femme. 

Par gentillesse? Par désoeuvrement peut-être, Thomas accepte et se rend chez la vieille dame chez qui habite Hélène, une jeune femme handicapée suite à un accident et qui se déplace dans un fauteuil roulant. 

Le lecteur est en droit de se demander qui est la plus folle des deux et où le jeune homme a mis les pieds. 

Très vite, Thomas va s'attacher à ses deux femmes qui ont chacune une histoire touchante à raconter. 

C'est un livre optimiste que nous livre ici Didier Van Cauwelaert malgré les difficultés que vit chacun des personnages. Chacun va jouer un rôle dans la vie des autres et les aider à s'en sortir. Un roman que j'ai finalement beaucoup aimé, une fois l'histoire bien installée.