Frissons noirs - Karine Giebel - Babelio7 auteurs se partagent 6 nouvelles dans ce recueil. Ça veut dire qu'une histoire a été écrite à 4 mains. 

C'est la première intiulée "Deaf" qui a été écrite par deux reines du suspense : Barbara Abel et Karine Giebel, 2 auteures que je lis régulièrement. L'histoire finit mal. Il ne faut pas s'attendre à rire avec ces 2 femmes ! 

La deuxième nouvelle "Bloodline" a été écrite par un auteur que je ne connais pas encore vraiment (même si certains de ses romans sont présents dans ma PAL) : R.J.Ellory. Les jumeaux ont un lien particulier, on ne peut le contester. Et quand l'un disparait, l'autre crie vengeance...

Je ne connais pas Sophie Loubière, mais j'ai beaucoup aimé sa nouvelle "Zones de fracture" écrite comme un roman choral. Je ne m'attendais pas du tout à découvrir ce coupable...

Je ne connais pas non plus Maud Mayeras qui parle vengeance dans sa nouvelle "Echos". 

Une vengeance également pour Laurent Scalese, mais aussi des dons très particuliers pour la nouvelle "Quand vient le silence". 

Et on termine en beauté avec Cédric Sire qui a évidemment rencontré le diable dans "Le diable m'a dit". 

Ces nouvelles ne sont pas trop courtes, ce qui permet de bien rentrer dans l'histoire et ont toutes un point commun : elles sont basées sur l'audition.

Ma préférée : "Zones de fracture", je pense. 

Pas mal du tout, ce recueil !