La librairie des rêves suspendus par BlaineJe découvre Emily Blaine avec ce titre. J'ai choisi celui-ci car, comme beaucoup de lecteurs, je pense, j'aime les histoires qui se déroulent dans les librairies. 

C'est un peu un remake de "La belle et la bête" que nous propose l'auteure. 

D'un côté, il y a Maxime, acteur, très bel homme, imbuvable,  qui préfère régler ses problèmes avec ses poings, qui a de la colère en lui, qui se retrouve régulièrement au poste de police. 

De l'autre côté, il y a Sarah, libraire sans le sou, timide, gentille, dont la vie tourne autour des livres et qui se verra contrainte de fermer sa librairie trop vétuste si une solution n'est pas trouvée. 

Après les deux premiers chapitres, le lecteur a déjà compris le déroulement de l'histoire ! Evidemment, ces deux-là que tout oppose vont se rencontrer et s'aimer. 

Maxime a le choix : faire un petit séjour en prison pour faits de violence ou s'enfermer pendant deux mois dans une librairie de province afin d'aider la libraire à remettre sa boutique sur pied. 

Bien qu'il n'ait aucune envie de se retrouver chez les ploucs, le bel acteur accepte la proposition qui "sauvera son cul". 

C'est le début d'une grande histoire d'amour...

Je ne suis sans doute pas assez "fleur bleue" pour avoir apprécié totalement ce bouquin : pas de suspense, pas de surprise, le lecteur sait tout de suite dans quelle direction il va. 

De plus, j'ai trouvé que pour quelqu'un qui ne vit que pour les livres, Sarah ne lisait pas beaucoup. A aucun moment, on ne la trouve en train de lire un bouquin ! Je m'attendais aussi à ce que l'auteure cite des titres de livres, mais ils sont peu nombreux. 

Et puis, Sarah ne sait pas si elle pourra garder sa librairie. Elle a des travaux à faire, mais elle n'a pas l'argent pour les réaliser. Maxime lui donne un chèque en arrivant chez elle. Il est là pour l'aider, mais à part vider des caisses de livres ou acheter ou déplacer des étagères, il ne fait pas grand-chose. 

Qu'on ne s'y trompe pas : je n'ai pas détesté lire ce roman. J'ai passé des bons moments avec les personnages, mais ce livre ne me restera sans doute pas en mémoire.