Je suis triste : je n'ai plus de romans d'Olivier Norek à lire. J'ai lu et même dévoré ses six bouquins en terminant par celui-ci. Mais bon, Olivier est sûrement en train de nous concocter une histoire de son cru et on pourra le retrouver bientôt. 

Même si mes deux préférés restent "Entre deux mondes" et surtout "Impact", très différents de ce qu'on peut lire dans le monde du polar, j'ai beaucoup aimé "Surface" que j'ai lu très vite. 

Surface par NorekQue s'est-il passé 25 ans avant qu'on découvre le corps d'un enfant enfermé dans un tonneau flottant sur un lac qui a englouti un village? Voilà la question dont le lecteur ne connaitra la réponse qu'à la toute fin, bien sûr. 

La capitaine Noémie Chastain travaille au 36 à Paris. Un beau jour, elle reçoit un coup de feu en pleine tête et en ressort défigurée. Son supérieur l'envoie se mettre au vert dans un petit village de l'Aveyron. 

Sa mission : analyser le travail du commissariat local et décider de la fermeture ou pas de ce lieu où il ne se passe jamais rien. 

Mais voilà que le cadavre d'un enfant sort de l'eau et que Noémie se lance corps et âme dans cette enquête en replongeant (c'est le cas de le dire) dans une période antérieure de 25 ans au moment où le village a disparu sous les flots. 

Petit à petit, des secrets bien cachés vont faire surface et révéler ce qui aurait dû rester au fond de l'eau. 

En 1994, trois enfants ont disparu. En même temps qu'eux, un type qui travaillait pour le maire disparait. De là à penser qu'il a enlevé et peut-être tué les trois enfants, il n'y a qu'un pas que ne manqueront pas de franchir les habitants du village...

Un polar très réussi, pas du tout sanglant. Une intrigue parfaite, du suspense continuel. Des personnages forts très bien décrits. Et une capitaine qui, peu à peu, se reconstruit après l'interpellation musclée qu'elle a subie à Paris. 

Allez, monsieur Norek, on en redemande et on attend avec impatience votre 7e roman ! 

smiley 1