La Fille dans le brouillard par CarrisiAprès la trilogie du chuchoteur (je sais il y a un 4e titre, mais je n'ai pas encore lu), me voilà lancé dans "La fille du brouillard", un livre relié à aucune série déjà existante. 

Ce roman est un thriller beaucoup plus doux que la série précitée et même s'il chamboule le cerveau, il ne donne pas de cauchemars ! 

Donato Carrisi m'a complètement roulé dans la farine avec ce roman. Je me suis fourvoyé d'un bout à l'autre du récit. Je n'ai rien vu venir ! Une réussite magistrale ! J'ai adoré ce livre ! 

L'histoire débute simplement : une jeune fille disparait. Fugue? Kidnapping? Le commandant Vogel, très connu des services de police et des téléspectateurs, est envoyé sur place. C'est un type très spécial, imbu de lui-même. Il est bon dans son métier et il le sait. Ce qu'il aime par-dessus tout, c'est être la cible des médias, se mettre en valeur et passer à la télévision. 

Quand il est sûr d'avoir débusquer le coupable, s'il le faut, il n'hésite pas à fabriquer des preuves et c'est ce qu'il fait dans cette enquête. 

Vogel jette son dévolu sur un professeur de littérature qui travaille dans l'école où étudie la disparue. Il piétine. Il n'arrive pas à trouver des preuves l'incriminant. Qu'importe ! Il suffit de forcer un peu le destin...

Je ne vais pas dévoiler sa machination ni ce qui va en découler pour ne pas gâcher le plaisir de ceux qui me lisent s'ils ne connaissent pas encore ce récit, mais sachez que c'est magistral. 

Quand on croit avoir tout compris, on se trompe complètement ! 

Un livre sur le pouvoir des médias, l'attrait médiatique, le mal et l'argent. 

A ire absolument si ce n'est déjà fait. 

coeur