Le tatoueur d'Auschwitz par MorrisVous voulez lire une histoire poignante, bouleversante, prenante et vraie? Alors, ruez-vous sur ce livre qui est le témoignage de Lale, un homme qui s'est retrouvé tatoueur (d'un numéro sur le bras évidemment) à Auschwitz et y a rencontré l'amour. Vous ne resterez pas indifférent à cette vie marquée par la guerre et l'horreur. 

Pour une fois, je ne vais pas vous présenter le livre, mais je vais donner la parole à l'auteure elle-même : 

" Le tatoueur d'Auschwitz" est l'histoire de deux êtres ordinaires, qui ont vécu dans des circonstances extraordinaires, privés non seulement de leur liberté, mais aussi de leur dignité, de leur nom, de leur identité. Lale y relate ce qu'ils ont dû faire pour survivre. Lale avait une devise : "Si tu te réveilles le matin, ce sera forcément une bonne journée". 

Même si ce qu'ils ont vécu dans le camp est indicible, on peut dire qu'ils ont eu de la chance tous les deux, la chance de se rencontrer, la chance de s'aimer, la chance de survivre. Et puis, après la guerre, la chance de se retrouver après avoir été séparés lors de l'évacuation du camps. La chance de continuer à s'aimer et de s'inventer une vie même si elle n'a pas été faite entièrement de joie et de bonheur ! 

Témoignage de leur fils : "Elle m'a dit avec un grand sourire qu'après avoir vécu plusieurs années sans savoir si elle serait encore en vie le lendemain elle était capable d'affronter à peu près toutes les épreuves qui se présentaient à elle."

Ce livre raconte la lutte, jour après jour, pour la survie. L'envie de vivre est toujours la plus forte, même si, on le sait, certains prisonniers ont préféré se jeter sur les fils électriques plutôt que de "vivre" dans ces conditions. 

Un livre fort, à lire absolument, qui remporte un grand succès très mérité. 

Je me demande comment il est arrivé jusqu'à nous 14 ans après la mort de Lale. 

C'est aussi une histoire d'amour, un amour que rien ni personne ne peut entacher ! 

smiley 1