13 à table ! 2021 par BourdinComme chaque année depuis 7 ans maintenant, j'ai lu le recueil de nouvelles vendu au profit des restos du coeur "13 à table". 

Le thème de cette année est "un premier amour". 

1) Le recueil commence avec une courte nouvelle de Tonino Benacquista que j'ai découvert il y a bien des années avec "Saga". Sa nouvelle s'intitule "Hier à la même heure" et parle d'une actrice qui s'est défenestrée. 

2) "Un film de Douglas Dirk" me fait redécouvrir Philippe Besson que je connais assez mal, je dois dire. Cette nouvelle me donne envie de poursuivre ma découverte tant je l'ai trouvée bien écrite et agréable à lire. C'est l'histoire (déjà relatée plusieurs fois) d'un ado amoureux d'une de ses professeures. Je trouve que la nouvelle finit un peu abruptement...

3) "Na-qu'un-oeil" de Françoise Bourdin est une histoire d'enfance et de lunettes que j'ai trouvée insignifiante. 

4) Je n'ai strictement rien compris à la nouvelle de Maxime Chattam qui s'intitule "Big Crush ou le sens de la vie". 

5) "Une belle vie avec Charlie" de Jean-Paul Dubois que je découvre ici raconte l'amour du héros pour le chien qu'il a adopté. Tendre et beau. 

6) François d'Epenoux nous conte une amourette de Cp dans "1973; 7eB". 

7) Alexandra Lapierre est un peu hors sujet avec son "Correspondant autrichien". L'amour de l'héroïne est une maison? sa mère? la musique? ou l'élève autrichien de sa mère, un garçon qu'elle n'a jamais vu, mais dont elle adore la musique?

8) Un premier amour malade pour Agnès-Martin-Lugand. Une nouvelle qui m'a beaucoup plu. 

9) Véronique Ovaldé ne me donne pas envie de découvrir son oeuvre avec sa nouvelle très courte intitulée "Mon premier amour". Je n'ai rien compris à son texte ! 

10) Un texte un peu plus sérieux que d'habitude pour Romain Puértolas et son "Amour volé". Son premier amour est... Mona Lisa. 

11) Comme toujours Eric Giacometti et Jacques Ravenne se sont mis ensemble pour écrire "Le premier sera le dernier", une nouvelle dans laquelle un premier amour refait surface sous la forme de la fille de la femme aimée. 

12) Je découvre l'écriture d'Olivia Ruiz avec "Une si jolie nuit". Dans son texte, la drogue fait disparaitre le premier amour. 

13) Le héros de Leila Slimani rencontre la fille de son premier amour dans "Heureux au jeu". 

14) J'ai beaucoup aimé "Un train d'avance" de Franck Thilliez qui fait voyager son héros aussi bien dans le passé que dans le futur. 

J'ai trouvé ce recueil en-dessous des précédents. C'est peut-être le thème du premier amour qui en est la cause...

Mes préférées, les nouvelles de Franck Thilliez, Philippe Besson, Jean-Paul Dubois, Agnès-Martin Lugand.