De Lorraine Fouchet, j'ai lu "Entre ciel et Lou", "La mélodie des jours" et "Les couleurs de la vie" pour mon challenge "Séries de l'été" en 2019. 

Un 4e livre m'attendait sagement dans ma PAL : "Poste restante à Locmaria". 

Poste restante à Locmaria par FouchetSi j'ai apprécié cette lecture, j'ai lu ce roman avec moins d'enthousiasme que les 3 cités plus haut. J'ai trouvé ça un peu tiré en longueur, mais ça reste quand même un bon moment de détente. 

C'est un peu le récit de vies gâchées que Lorraine Fouchet relate ici. 

Celle de Chiara, tout d'abord, l'héroïne du roman. Elle a été élevée par une mère distante qui jamais ne l'a touchée et par une marraine beaucoup plus attentionnée. Elle a vécu avec un père absent : un jeune homme souriant dans un cadre, un père qui ne vieillit pas ! 

Celle de Livia ensuite, la mère de Chiara, veuve à peine mariée et coupable d'avoir trompé son mari après la mort de celui-ci. Elle ne sait pas qui est le père biologique de sa fille ! 

Celle de Viola, la marraine de Chiara, qui était amoureuse du mari de Livia et qui, tout à coup, annonce à sa filleule que l'homme du cadre n'est peut-être pas son père. 

Celle de Charles, ensuite, un garçon qui arrive dans la vie de Chiara après avoir beaucoup souffert : pas de père, une mère morte alors qu'il était ado, des études de médecine ratée alors que sa vocation était celle d'être médecin pour "soigner les mamans des autres". Charles s'invente des vies...

Puis celle d'Urielle qui a quitté son ile natale pour vivre à Paris, un choix qu'elle regrette vivement. 

Celle de Perig qui a vu son fils disparaitre en mer avant qu'il ne lui dise qu'il l'aimait. 

Urielle, Perig et d'autres vont croiser le chemin de Chiara sur l'ile de Groix lorsque la jeune femme partira à la recherche de son éventuel père biologique...

Des personnages meurtris, attachants, qui pourraient retrouver le bonheur...