Des mots par la fenêtre | Lisez!Dans ce recueil de nouvelles et de textes courts, des écrivains se sont mobilisés pour apporter leur aide aux hôpitaux. Les bénéfices de la vente de ce bouquin sont reversés à la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France. 

Une excellente initiative mais un recueil qui m'a plutôt déçu. 

Peu d'auteurs connus dans ce recueil. C'est l'occasion d'en rencontrer d'autres, c'est vrai, mais aucun ne m'a convaincu. 

Pour moi, un seul texte sort du lot, c'est celui de Karine Giebel, une excellente auteure. 

Beaucoup de textes parlent du confinement, de la liberté qui était le thème du recueil d'ailleurs. Plusieurs textes ont, pour moi, très peu d'intérêt. 

Pour ces 64 textes, on retrouve quand même la plume de Françoise Bourdon, de Françoise Bourdin, de Michel Bussi, de Lorraine Fouchet, d'Eric Orsenna, de Marc Levy, de Tatiana de Rosnay, de Danielle Steel, de Jim Fergus, de Yasmina Khadra, d'Henri Loevenbruck, de Bernard Minier, mais aucun de ces auteurs n'a réussi à me surprendre (à part Giebel comme dit plus haut). 

Je ne suis pas adepte des textes courts et je crois que, pour moi, c'est là que le bât blesse. 

Une déception donc.