Nos adorables belles-fillesJe suis tombé, tout à fait par hasard, sur ce roman qui m'était inconnu chez un bouquiniste. J'avais lu le premier roman d'Aurélie Valognes "Mémé dans les orties" que j'avais beaucoup aimé puis "En voiture, Simone", son deuxième roman, que j'avais trouvé moins intéressant. 

J'ai donc découvert "Nos adorables belles-filles" sans savoir qu'en fait c'était le même roman que "En voiture, Simone". 

Et figurez-vous que je l'ai lu sans jamais me rendre compte que je l'avais déjà lu sous un autre titre. Comme quoi, c'est un livre qui ne m'a pas marqué du tout ! 

Pas une seule fois, je n'ai eu l'impression de "déjà-lu" qu'on a parfois... ! 

Il faut le faire quand même ! Pourquoi changer le titre des romans lorsqu'ils passent en édition de poche? 

Bon, à part ça, j'ai passé un moment agréable avec la famille un peu déjantée de ce roman, mais sans plus...

Lu il y a deux ans seulement, ma chronique est ici