Ciao bella par Giuliano LaktafVoilà un livre que j'ai maintes et maintes fois rencontré sur Instagram surtout. Je suis toujours curieux de voir pourquoi un livre peut avoir tant de succès alors qu'un autre passe inaperçu. 

En premier lieu, c'est la couverture qui m'a attiré. Une envie de vacances... Le titre, le nom de l'auteure et le dessin de couverture, tout renvoie à l'Italie, pays ensoleillé qui sent bon les vacances. 

Un premier roman pour cette Italienne qui vit à Metz. 

J'ai lu que c'était un roman "sans haute voltige littéraire" et c'est sans doute vrai, mais c'est tellement pétillant, joyeux, écrit sur un ton humoristique, que ça en fait un roman qui fait du bien. Feel Good? Oui, sans doute, mais ça devient péjoratif ! 

Anna a toujours eu peur de tout : de la foule comme du bruit ou de l'autoroute. Elle est mariée, heureuse en ménage et a deux enfants. Pour exorciser ses peurs, elle se rend chez un psy et ce sont ses séances thérapeutiques qu'elle raconte dans ce bouquin plein de bonne humeur. 

C'est toute son histoire familiale qui se déroule ainsi sous les yeux du lecteur. Son enfance n'a pas été facile et certaines choses lui sont restées à travers de la gorge notamment les relations avec son père. Arrivera-t-elle à lui pardonner ses erreurs? 

Anna est attachante dans sa simplicité. Un livre léger (que certains ont jugé trop léger) sans prétention qui fait passer un bon moment. Je le recommande.