Voici le 3e roman que je lis de Virginie Vanos (qui en a écrit 14). Découverte sur le site "Simplement", je suis très content d'avoir postulé pour les lire. 

Merci à Virginie de m'avoir envoyé ce 3e livre "Anna Plurielle". Un titre étrange que l'on comprend en lisant le bouquin et une couverture craquante, avouez-le. Je sais qu'elle plaira beaucoup à mon amie Mousse. 

Pourquoi ai-je voulu lire ce bouquin? 

Tout simplement parce qu'il comporte des similitudes avec mon roman "Dans un grand champ de nuages blancs". 

Son livre commence par la mort de l'héroïne, ce qui n'est quand même pas courant ! Chez moi, c'est un héros, mais c''est pareil ! 

Ensuite, dans les deux livres, il est question d'anges gardiens. 

Et puis, les deux héros doivent accomplir des missions s'ils veulent revenir sur Terre. 

Là s'arrête la comparaison. 

Anna a déjà eu des dizaines de vie. Il lui en reste 6 à vivre. Elle est décédée à 21 ans. 

Son ange gardien incarné dans son nounours lui donne des misssions à accomplir. Elle devra voyager à travers le monde et le comprendre, vivre une grande histoire d'amour et avoir et diffuser une pensée philosophique qui fera avancer le monde. 

Chaque vie débutera à 21 ans et elle s'appellera toujours Anna. De plus, elle se souviendra toujours des conversations qu'elle a eues avec son ange gardien. 

On retrouve donc notre héroïne un peu partout dans le monde, vivant des vies diamétralement opposées. Anna est attachante sous ses diverses personnalités et il est facile pour le lecteur de s'identifier à elle. 

Dans chaque vie, Anna rencontrera un ange gardien assez loufoque et c'est ce côté décalé qui m'a le moins plu. Je sais, je suis trop terre à terre ! 

Un livre très plaisant, bien écrit et qui fait réfléchir sur sa propre vie. 

Un livre à lire, une auteure à découvrir.